Démare revanchard à Pau

 

Etape de transition pour cette 18e étape de 171 kms menant à Pau, plus que promise aux sprinters, malgré les nombreuses défections parmi les jets-men depuis les Alpes. Une belle occasion de sauver leur Tour pour plusieurs déçus, avec en toile de fond la chute et les contusions de Peto Sagan de la veille...

Plusieurs équipes tenteront néanmoins de conjurer le sprint annoncé et la lutte fait rage dès les 1ers kms pour former la bonne échappée. 49 km/h de moyenne en ce début d’étape, bcp de chaleur et d’efforts consentis pour une étape de dite transition.

Vers le 50e km, le bon coup vient de Guillaume van Keirsbulck (Wanty-Groupe Gobert), Mathew Hayman et Luke Durbridge (Mitchelton-Scott), Niki Terpstra (Quick-Step Floors) et Thomas Boudat (Direct Energie), qui ne compteront que jusqu’à deux minutes d’avance. Derrière, Bora, UAE et FDJ ne leur laissent que peu d’illusions et le rythme est éprouvant, provoquant des chutes impliquant notamment Nairo Quintana, sans gravité.

Le regroupement se fera à 16 kms de l’arrivée. Dans le final, Peter Sagan est dans l'emballée mais, enfermé et sans doute diminué, doit laisser les vaincus d’hier se disputer les lauriers. C’est finalement le français Arnaud Démare qui s’impose devant le sympathique Laporte, avec quelques longueurs d’avance sur Alexandr Kristoff qui ne semble guère pouvoir lutter pour la victoire...

Démare s’impose donc au meilleur moment, sauvant son Tour et celui de son équipe FDJ, tout en répondant aux suspicions apparues sur Twitter et relayées par André Greipel, accusant le picard d’avoir surmonté le relief et les délais de l’étape de montagne d’hier avec l’aide de certaines voitures… un Tour décidément animé... dans la presse et les paddocks…

Au Fantatour, Bouledor profite du succès tricolore pour remporter l’étape du jour devant un trio composé de Here we go, Bigmadiot, et Une Pïquouze pour la route. Il reprend quelques mètres d’avance dans la course au Fantamaillot jaune. Avec encore les 20 fantateams de tête se tenant dans environ 1000 points, les calculettes se savent pas où donner de la tête à 4 jours des champs. Les fantateams sont fragiles en cette fin de Tour, toutes ont connu de nombreuses défections et ne s’appuient que sur quelques coureurs prolifiques. La chute de Sagan, le regain de Quintana, l‘ultime étape pyrénéenne, le Tourmalet, le contre-la-montre escarpé, il ya des raison d’encore espérer pour beaucoup…

Le bon plan du jour

Luke Dubridge remporte le combatif du jour, définitivement un bon plan pour WOBBLY WEELS CT qui s’offre le Bonus “tous les coureurs ont scoré”.

Le mauvais plan du Tour

Il avait sauvé son Tour 2017 en remportant l’ultime étape offerte aux baroudeurs. Il se montre aujourd’hui dans le sprint final pour prendre les maigres 60 points de la 4e place. Loin de satisfaire les 2 fantateams ayant déboursé 44 FM pour ses services, cette 4e place le met tout juste assez en évidence pour figurer dans la rubrique des mauvais plans qu’il connaît par coeur… vous l’avez reconnu n’est-ce pas…? la seule question qui subsiste est la suivante: comment Boasson Hagen peut-il coûter aussi cher, d’année en année, de compétition en compétition ?
 

Comentarios