Doublé sans histoire pour Sagan

Peter Sagan rend décidément coup sur coup à Fernando Gaviria. Après le doublé du Colombien, le champion du monde a remis les compteurs à égalité en s’imposant sur l’arrivée difficile de Quimper devant Sonny Colbrelli et les puncheurs Gilbert, Valverde, Alaphilippe, Daniel Martin et Van Avermaet. L’étape a été marquée par une longue échappée qui a permis au letton Tom Skuijns de remporter le prix du combatif et d’endosser le maillot à pois. Elle a aussi été marquée par un parcours difficile qui a vu les sprinters hisser drapeau blanc un après l’autre, à commencer par Mark Cavendish qui a rapidement été suivi par Greipel, Groenewegen, Démare et Gaviria. Il ne restait donc plus que les costauds pour se disputer la victoire et malgré une tentative de Philippe Gilbert dans la dernière montée et un sprint long et puissant de Sonny Colbrelli, Peter Sagan n’a pas raté l’occasion de remporter une dixième victoire d’étape sur la Grande Boucle. Pas de changements au classement général pour les leaders qui sont tous arrivés dans le même temps, même si dans le dernier kilomètre on pensait qu’une cassure allait se créer en faveur du groupe de tête comprenant uniquement les puncheurs et Nibali. Mais un gros effort d’Alejandro Valverde a amené un regroupement général. Toujours est-il qu’on risque de voir les mêmes coureurs devant jeudi, lors de l’arrivée sur le Mûr de Bretagne.

Pas de gros changements au Fantaclassics où les équipes avec Sagan continuent de mener la danse. La victoire du jour revient à Brussels Dynamite, alors que la team Petite Suisse reste en tête du général.

 

Le bon plan du jour

L’étape de Quimper comme celle du Mûr de Bretagne pouvait marquer la fin de la belle aventure de Tejay Van Garderen en haut du classement général. Mais l’Américain de BMC a bien résisté sur un terrain qui ne lui convient pas vraiment. Il reste donc en deuxième position derrière Van Avermaet avec une seule petite seconde d’avance sur Philippe Gilbert qui a grapillé quelques secondes de bonifications. Cela permet à TVG d’afficher 225 points au compteur. Pour 24 millions, il n’y avait pas beaucoup d’alternatives et 7 fantamangers n’ont pas eu peur du palmarès de celui qui était plutôt un mauvais plan traditionnel du fantacyclisme.

Le mauvais plan du tour

La journée d’aujourd’hui avait été marquée d’un croix sur le calendrier de Michael Matthews. Sauf que c’était plus pour remporter une victoire que pour rentrer à la maison. Victime de problèmes gastriques l’Australien a abandonné la course à la surprise générale. Après un sprint plutôt réussi lors de la première étape et un bon contre-la-montre par équipe qui l’avait propulsé dans le top-10 du général, Matthews quitte le Tour avec un ratio de 45 points pour 52 millions. Très mauvais plan pour 8 fantateams à qui il manquera sans aucun doute un poids lourd lors des prochaines semaines.

Comentarios