Lotto-Adecco et la victoire noir-jaune-rouge sur le Mur de Huy

Le deuxième prix du Fantaclassics 2016 est le maillot vintage de l'équipe Lotto-Adecco de 2001. Le fantamanager dont la team se classera en seconde position dans le concours des classiques de printemps pourra donc arborer le maillot porté par Rik Verbrugghe lorsqu'il remporta la Flèche Wallonne. Si l'histoire de l'équipe belge Lotto a déjà été abordée lors du Fantaclassics 2015, ce lot de consolation nous permet de retracer plus en détails l'année 2001 de la formation aux couleurs rouge et noir.

Après une saison qui avait vu Andrei Tchmil triompher à Kuurne-Bruxelles-Kuurne et au Tour des Flandres, l'année 2001 débuta avec beaucoup de pression pour les hommes de la formation Lotto-Adecco. Difficile en effet de confirmer les résultats de 2000, surtout qu'après le divorce entre Mapei et Patrick Lefevere et la création de la team Domo Farm Frites, le peloton pouvait compter sur deux formations ayant l'ambition de dominer les classiques de printemps. La campagne des classiques fut d'ailleurs très équilibrée cette année-là. Erik Zabel (Team Telekom) remporta son quatrième succès à Sanremo, l'ex Mapei Gianluca Bortolami s'imposa au Ronde sous les couleurs de l'équipe Tacconi, Michele Bartoli (Mapei) remporta le circuit Het Volk et Servais Knaven offrit le premier succès de taille à la nouvelle équipe Domo Farm Frites en s'imposant à Roubaix. L'équipe Lotto-Adecco fut malgré tout à la hauteur, grâce à la victoire en solitaire d'Andrei Tchmil au GP de l'E3.

Mais le plus beau restait à venir. Et il était porté par un nom: Rik Verbrugghe. Le coureur wallon qui avait débuté sa carrière chez Lotto en 1996 mais n'avait obtenu que très peu de succès jusque-là, commença l'année en remportant le Criterium International. Il prit le départ de la Flèche Wallonne avec le statut de favori grâce à sa deuxième place de 2000. Bien dirigé et conseillé par son directeur sportif Claudy Criquielion qui était d'ailleurs le dernier belge à s'être imposé sur le Mur de Huy en 1989, Verbrugghe attaqua à 25 kilomètres de l'arrivée pour aller chercher les attaquants du jour. Il les rattrapera et les lâchera un à un, jusqu'à placer une dernière accélération dans le Mur de Huy pour se débarrasser définitivement d'Ivan Basso et Jörg Jaksche. Rik Verbrugghe ramena la Flèche Wallonne en Belgique 12 ans après la victoire du Criq et devint presque un héros national. En pleine forme et pleine confiance, il se lança dans l'aventure du Giro quelques semaines plus tard, remporta le prologue d'ouverture de Pescara à une vitesse moyenne record de 58,8 km/h et endossera le maillot rose pendant 4 jours. Son statut de héros national grandit puisque cela faisait 23 ans qu'aucun belge n'avait endossé le maillot de leader du Giro… Son année magique se poursuivra même sur les routes du Tour de France où il remporta une étape tout comme son coéquipier Serge Baguet. La victoire de Verbugghe sur le Mur de Huy avec son maillot presque noir-jaune-rouge restera un des grands exploits dans l'histoire de l'équipe Lotto.

Vidéo - Rik Verbrugghe remporte la Flèche Wallonne 2001

Commentaires