L’échappée belle de Philippe Gilbert

Philippe Gilbert a réussi un réel exploit ce dimanche en remportant son premier Tour des Flandres après un raid solitaire de 55 kilomètres. Le champion de Belgique s’impose devant Greg Van Avermaet, Nicki Terpstra, Dylan Van Baarle et Alexandr Kristoff qui remporte le sprint des battus. Le Ronde a été comme souvent passionnant, avec de nombreux faits de course et rebondissements. Mais la victoire de Gilbert restera un des grands exploits de cette saison cycliste.

Au Fantaclassics, c’est le duo formé par les teams Echappée Belle ! et Surebet qui s’impose ex-aequo grâce au trio Gilbert-GVA-Kristoff. Red Fox prend la deuxième place devant Eddy Breckx, alors que Tommeke Parie sur Roubaix reste largement en tête du classement général.

Philippe Gilbert était plus qu’un outsider au départ de la 101ème édition du Ronde van Vlaanderen. Il faisait même figure de troisième favori derrière Sagan et Van Avermaet. Cela ne l’a pas empêché de faire exploser la course avec Tom Boonen dans le Mur de Grammont, à plus de 90 kilomètres de l’arrivée. Cette offensive des Quick Step a formé un groupe d’attaquants de 14 coureurs costauds, parmi lesquels on trouvait aussi Démare, Kristoff, Vanmarcke, Rowe, Moscon, Trentin, Stuyven, Chavanel et Coquard, alors que Sagan, Van Avermaet, les Lotto et les Orica étaient piégés. La poursuite a mis du temps à s’organiser, mais lorsque le peloton a commencé à se rapprocher, Philippe Gilbert a décidé de partir seul dans l’avant dernier passage du Oude Kwaremont, lorsqu’il restait 55 kilomètres de course. Ce choix semblait d’abord suicidaire, mais l’avantage de Philou est resté stable autour de la minute pendant plusieurs dizaines de kilomètres. Et ce n’est qu’après le Paterberg, dans les dix derniers kilomètres où il avait le vent de face, que Gilbert a commencé à concéder du temps tout en résistant avec panache. Les mauvaises langues diront que Gilbert a surtout gagné grâce à la chute de Sagan, Van Avermaet et Naesen lorsque ceux-ci ont commencé à sérieusement accélérer la cadence dans le dernier passage du Kwaremont et que les 30 secondes d’avance qu’il a maintenu au final sont celles que Van Avermaet a perdu dans la chute. Sans compter que Sagan et Naesen auraient bien plus contribué à revenir sur la tête de la course que Van Baarle et Terpstra. C’est vrai. Probablement que le trio serait revenu sur Gilbert si Sagan n’avait pas foncé dans la barrière Nadar en entrainant dans sa chute Van Avermaet et Naesen. Mais cela n’a pas été la seule chute du jour, ni le seul fait de course et n’enlève rien au fabuleux exploit de Gilbert.

Il faut dire que l’édition 2017 du Tour des Flandres a vu pas mal de leaders finir au sol ou être exclu de la lutte à cause de problèmes techniques. Il y avait même moyen de faire un belle petite équipe avec les victimes du jour : Vanmarcke, Rowe, Sagan, Naesen, Boonen. Sans compter d’autres coureurs finis au sol comme Phinney, Bonifazio ou Bozic. Celui qui les a tous dans sa fantateam lève le doigt. On pourrait envisager un prix de consolation...

Dans la journée de Gilbert, on se souviendra aussi de la triste image de Tom Boonen, victime d’un ennui mécanique aux pieds du Taaienberg. Alors qu’il avait dynamité la course dans le Mur de Grammont, qu’il était en parfaite position pour protéger Gilbert et éventuellement profiter du travail des autres leaders, le destin s’est acharné contre Tommeke juste avant sa dernière montée du Taaienberg. Son Taaienberg, celui que beaucoup de flamands voudrait rebaptiser le Boonenberg, tellement il a été témoin d’attaques de la Tornade dans le passé. Mais pour leur dernière rencontre, le Taaien-Boonenberg a voulu profiter de son poulain pendant un temps plus long, même si les deux minutes pendant lesquelles Boonen a dû attendre un nouveau vélo étaient loin d’être idylliques.

A part les coureurs malchanceux déjà cités, on notera aussi la mauvaise prestation de plusieurs outsiders qui pouvaient être des protagonistes du Ronde : Tiesj Benoot a complètement été absent des débats avant d’abandonner dans l’anonymat. Zdenek Stybar peut se réjouir de la victoire de son équipe, mais il n’y a pas vraiment contribué et termine à plus de 3’30 du vainqueur, en compagnie notamment de Ian Stannard qui a visiblement du mal dans les bergs et muurs de Flandre. Un autre coureur qui a semblé souffrir dans les difficultés, c’est jasper Stuyven. Le soi-disant héritier de Tom Boonen était dans le bon coup des 14, mais il avait du mal à suivre ses compagnons d’échappée dans les murs, c’est qui n’est pas de bonne augure pour le futur. Il termine très loin des premiers, tout comme Arnaud Démare, Bryan Coquard ou Theuns. On notera finalement que Peter Sagan a encore une fois perdu la course à lui tout seul. Il avait dit après Gand-Wevelgem qu’il peut décider qui ne gagnera pas les courses. Il ne croyait pas si bien dire, puisqu’il a réussi à s’exclure de la lutte pour la victoire tout en mettant Van Avermaet et Naesen au sol, lorsqu’ils commençaient à revenir sur Gilbert. Après son abandon au GP de l’E3, son cinéma à Gand-Wevelgem et sa chute au Ronde, le bilan de Peter Sagan au terme de la semaine sainte du cyclisme flamand est très décevant, surtout si on le compare à celui de Greg Van Avermaet qui a su récolter 160 points en trois courses. Et si c’était Peter Sagan le mauvais plan du Fantaclassics 2017 ?

Un Fantaclassics 2017 dans lequel on commence en tous les cas à y voir plus clair. Malgré la belle victoire de l’Echappée Belle ! et Surebet, Tommeke Parie sur Roubaix reste solidement en tête du général. La fantateam a encore quelques atouts pour Roubaix et surtout le duo Kawiatkowski-Alaphilippe pour résister dans les Ardennaises. En deuxième position du général, Piquouzz doit espérer que Boom, Theuns et Van Hecke débloquent enfin leur compteur dans l’Enfer du Nord, car après, les seuls Dylan Teuns et Warren Barguill ne pourront pas suffire. En embuscade, on retrouve un groupe de cinq fantateams mené par Eddy Breckx. Tous peuvent encore espérer se rapprocher de la tête dans les deux dernières courses flandriennes avant de lancer leurs flèches ardennaises.

Rendez-vous mercredi au GP de l’Escaut pour l’habituel festival de sprinters avant l’Enfer du Nord de dimanche prochain.

Commentaires

Pages