Tomy Colbrelli s’impose à Overijse

Sonny Colbrelli a remporté sa première classique en s’imposant mercredi sur la Flèche Brabançonne devant Petr Vakoc et le duo de Lotto-Soudal formé par Tiesj Benoot et Tim Wellens. L’Italien s’impose au terme d’une course offensive et généreuse et confirme son énorme potentiel. Au Fantaclassics, c’est Tomyteam qui s’impose sur un terrain familier grâce au trio Vakoc-Benoot-Wellens alors que Wobbly Weels CT et Ghent-Ans terminent deuxième ex-aequo devant un autre groupe de cinq équipes.

Sonny Colbrelli tient enfin sa première victoire de prestige sur la scène internationale. Après avoir découvert les courses flandriennes avec des résultats encourageants, l’italien de l’équipe Bahrain-Merida confirme qu’il est quand même plus à l’aise sur un terrain vallonné et favorable aux sprinters-puncheurs. Colbrelli est passé à l’attaque lors du premier passage sur la I’Ijskelderlaan, à environ 45 kilomètres de l‘arrivée avec un groupe formée notamment par Tiesj Benoot, Laurens De Plus, Dries Devenyns, Victor Campenaerts, Bert Jan Lindeman ou Christopher Juul-Jensen. Grâce notamment au travail de Colbrelli et de son équipier Grega Bole, le groupe a maintenu une légère avance sur le peloton duquel seuls Petr Vakoc et Tim Wellens ont réussi à sortir lors du dernier tour du circuit. Une arrivée au sprint avec un groupe de dix coureurs est la situation idéale pour un coureur comme Sonny Colbrelli qui n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Le vainqueur de 2016 Petr Vakoc doit se contenter de la deuxième place alors que les Lotto-Soudal se rattrapent un peu de leur campagne flandrienne désastreuse en prenant deux places d’honneur avec Tiesj Benoot et Tim Wellens.

Au Fantaclassics, c’est la Tomyteam qui l’emporte avec 65 points obtenus grâce à Vakoc, Benoot et Wellens. Dommage que le presque local de l’étape n’a pas eu la bonne idée d’engager Colbrelli dans sa team, on aurait alors titré « Sonnyteam s’impose à Overijse ». Les équipes Wobbly Weels CT et Ghent-Ans terminent ensemble à seulement deux points derrière Tomyteam avec la bonne combinaison Colbrelli-Vakoc alors que cinq fantateams ayant Colbrelli et Benoot montent sur la troisième marche du podium : Vino For Ever, 1909 Pepinette, Oreo, Our Franch, 2017 Marche ou crève. Au classement général, Tommeke Parie sur Roubaix ne marque qu’un seul point avec Laurens De Plus mais reste en tête. Par contre, Eddy Breckx se rapproche dangereusement et n’est plus qu’à 33 points du leader. Quant on sait que parmi les équipes du top-10, Eddy est le seul à ne pas souffrir du forfait de Julian Alaphilippe pour les prochaines courses, on tient là la team dont la cote monte en flèche.

Dimanche, l’Amstel-Gold-Race et sa nouvelle formule sans le Cauberg dans le final devrait donner quelques indications supplémentaires sur les chances des uns et des autres dans le sprint final du Fantaclassics.

Commentaires

Première dans l'histoire du

Portrait de Wieler
Première dans l'histoire du fantacycling : Voici comment un fantamanager influence la course en live en galvanisant son coureur qui sera le futur vainqueur de l'épreuve : https://goo.gl/photos/4BzQTPKaPo2rJ3f37

Pages