A quelques jours des classiques

La semaine dernière a permis aux prochains protagonistes des classiques flandriennes de peaufiner leur condition, de se mettre en confiance, voire de déjà répéter leurs célébrations victorieuses à quelques jours du Omloop.

 

Tour d'Oman

Greg Van Avermaet, ce n'est une surprise pour personne, est fin prêt. L'ex gardien de but, numéro un mondial et champion olympique sortant, est toujours au top. S'il a mis un certain temps à gagner, il s'est très rarement loupé et est un exemple de régularité. Sa dernière sortie à Oman a démontré, si besoin était, qu'il est un cran au dessus des autres et qu'il sera le principal candidat à la victoire sur quasi toutes les classiques dont il prend le départ. A commencer par la course d'ouverture où il vise un troisième succès de rang, ce qui serait un record.

Alexander Kristoff aussi s'est aligné au Tour d'Oman et a profité de la dernière étape pour se rassurer et lever les bras. Après des débuts laborieux à Dubaï où il n'a pu faire mieux que deux 4ème places derrière des sprinters moins chevronnés, le colosse norvégien semble retrouver le rythme et s'adapter à son récent transfert. Reste à voir si le jus nécessaire pour battre Coquard, Nizzolo et Cort Nielsen sera suffisant pour affronter le gratin du sprint et des classiques au grand complet.

Le grand vainqueur de cette édition 2018 du Tour d'Oman est Alexey Lutsenko. D'une régularité déconcertante, le Kazake fût présent sur tous les terrains. 3ème au sprint à Al Bustan dans un petit groupe sélectif, 3ème lors du finish en bosse exigeant qui a vu la victoire en surclassement de GVA, il fût surtout 2ème, dans la roue de son équipier Lopez, lors de l 'étape de Green Mountain sur un terrain propice aux purs grimpeurs. S'il tient cette forme au printemps, Lutsenko sera un sacré client sur les quelques classiques dont il prendra le départ.

Ruta del Sol

Tim Wellens démarre l'année en trombe et continue son irrémédiable ascension vers les sommets du cyclisme. Une troisième place à 2 secondes de Poels lors de l'étape reine et une victoire en patron devant Landa sur la montée pavée de la quatrième étape lui ont permis de se parer de la tunique de leader. Galvanisé par celle-ci, il ne concède que quelques secondes aux meilleurs sur le CLM final et totalise déjà 3 victoires en ce début de saison. On a hâte de voir ce Wellens là sur les classiques!
 
Le plateau de sprinters n'était pas des plus alléchants sur la Ruta del Sol mais il aura permis à Sacha Modolo d'engranger sa première victoire de la saison. A 30 ans, il est temps pour le natif de Vénétie d'aller décrocher autre chose que des accessits sur les classiques du Nord. Il faudra pour ça être fort et malin, pour ne pas se faire coiffer sur la ligne comme lors de l'étape initiale, par le pistard Thomas Boudat, une des étoiles montantes du sprint français, qui s'est offert lui  aussi une première victoire 2018 en mode Martin Fourcade.
 

Tour D'Algarve

Michal Kwiatkowski aussi a l'air fin prêt. Il remporte deux victoires d'étape et le classement final du Tour d'Algarve, que le Polonais s'adjuge pour la seconde fois. L'année 2017 fût celle de la consécration sur les classiques pour l'ancien champion du monde: des victoires en costaud face à Sagan aux Strade et à Sanremo et une victoire à la Classica San Sebastian, excusez du peu. 2018 pourrait bien être encore un meilleur cru même si la barre est déjà haute. Si on repense à sa victoire à L'E3 en 2016 et à l'Amstel en 2015... on se dit que Michal peut gagner sur absolument n'importe quel terrain en dehors des sprints massifs. Il reste à espérer que ses inexplicables passages à vide soient de l'histoire ancienne. 
 
Dylan Groenewegen  est l'homme en forme du sprint en ce début de saison. Une victoire à Dubaï et deux au Portugal. On voit que le travail hivernal de la Lotto NL pour préparer leur train porte ses fruits. Les vrais défis arrivent et on verra ce week-end à Kuurne si Dylan peut accrocher, à 24 ans, une première classique à son palmarès. Toute la Hollande y croit.
 

 

Commentaires

En attendant, Quick-Step a

Portrait de El Diablo
En attendant, Quick-Step a annoncé les compos pour ce week-end : pas de Nieuwsblad pour Sénéchal qui s'alignera seulement sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Ça annonce la couleur...

C 'était prévu de longue date

Portrait de Git4n
C 'était prévu de longue date , il était réserve number 1....pourtant il a plutôt assuré au Portugal et à Almeira...mais vu le line up ... il ne pourrait objectivement remplacer que Keisse ou Lampaert (hum)...il devra donc attendre une épidémie de grippe ou une fracture pour disputer une course majeure.