Articles

De Gendt double la mise pour Lotto-Soudal

Alors qu’il semblait fatigué et avait quelque peu déserté les échappées depuis quelques jours, Thomas De Gendt a réussi à remporter une belle victoire d’étape à Gijon. Une victoire obtenue de manière inédite pour le baroudeur belge, puisqu’il s’est imposé au sprint, en battant un petit groupe issu de l’échappée matinale. De Gendt offre donc une deuxième victoire consécutive à l’équipe Lotto-Soudal. Jarlinson Pantano termine deuxième devant Ivan Garcia Cortina, Rui Costa, Floris De Tier, Bob Jungels, Romain Bardet et Nicolas Roche. Malgré une désormais habituelle attaque tranchante d’Alberto Contador, le groupe des leaders bien cadenassé par les Sky, est arrivé groupé à plus de 10 minutes du vainqueur. Vu le parcours au programme samedi, avec deux cols de première catégorie plus la montée finale vers l’Angliru, cette passivité est compréhensible. La Vuelta se jouera demain, avec qui sait, peut-être une nouvelle journée qui entrera dans la légende.

L’échappé de 23 coureurs, dont peux étaient des atouts des fantateams qui luttent dans le haut du classement, n’a pas vraiment fait les affaires des fantamanagers qui espéraient se replacer avant le sprint final. Si le classement général est resté stable au terme de cette 19ème étape, on a quand même eu droit à une belle bagarre entre Froome Wagon, Tandracs Ile Maurice et Specchy Squad pour le succès du jour. Le premier s’imposant pour un point, celui de la dixième place de Steven Kruijswijk au général. 

8 sep 17
0

Froomey remet les pendules à l’heure

Pendant que Sander Armee remportait sa première victoire sur un grand tour, les rebondissements dans la lutte pour le classement général se sont poursuivis sur la Vuelta. Contador a attaqué, Aru aussi. Les Sky ont repris en main la course et réussissent à reprendre 21 secondes à Vincenzo Nibali, victime d’une petite défaillance dans le dernier kilomètre.

L’autre info du jour, c’est que la victoire d’étape de la Fantavuelta est revenue à Pigot et que Furupu prend un petit point à ses adversaires Cachef et Eddy Breckx grâce à la quinzième place de Stephane Rossetto. 

7 sep 17
3

Un Machuco, du grand spectacle, une Vuelta relancée

L’autrichien Stefan Denifl a remporté la plus belle victoire de sa carrière en franchissant en solitaire la ligne d’arrivée située en haut de la terrible ascension de Los Machucos. Une ascension spectaculaire qui a vu un Contador déchainé échouer de peu dans sa quête d’une dernière victoire d’étape et un premier signe de faiblesse de Chris Froome qui perd 42 secondes sur Nibali. La Vuelta est relancée, la grande bagarre est loin d’être finie et surtout El Pistolero n’a pas dit son dernier mot.

Rien de neuf par contre à la Fantavuelta où le trio Cachef-Eddy Breckx-Furupu continue de dominer les débats.

7 sep 17
0

Le moteur de Froome démarre bien au quart de tour...!

 

Dernière ligne droite pour Chris Froome qui remporte l'importantissime rendez-vous contre le temps. Placé juste après la journée de repos, ce contre-la-montre pour gros rouleurs était l'occasion d'établir une nouvelle hiérarchie quant aux véritables prétendants au podium final à Madrid. Froomey se pare donc sans réelle surprise des lauriers, mais beaucoup moins autoritairement que ce que certains voulaient bien imaginer ce mardi matin. En effet, son dauphin Wilco Kelderman ne coupe la ligne qu'à trente petites secondes du vainqueur tandis que Vincenzo Nibali, troisième, ne perd au final qu'une toute petite minute.

6 sep 17
1

Démonstration du nouvel escarabajo volant!

 

Miguel Angel Lopez s'est adjugé ce dimanche à Sierra Nevada l'étape de tous les dangers. Superman a tout simplement été époustouflant, il s'impose avec la manière une deuxième fois sur cette Vuelta et se pose bien comme étant le meilleur grimpeur de cette édition 2017. La bagarre fut intense et nombreux furent également les coups de force et autres renversements de situation. L'opportuniste Illnur Zakarin, termine deuxième et le serein Wilco Kelderman, troisième. Place à la journée de repos après ce week-end haut en couleurs.

4 sep 17
8

Combat des chefs pour s'offrir la Pandera

La terrible montée de la Pandera, première pente HC de cette Vuelta , promettait  une explication entre les meilleurs. On a pas été déçu. Majka se rassure et s'offre une victoire de prestige en étant le seul échappé à résister au retour des favoris.
Au Fantacycling, El Diablo  s'impose en costaud devant Wobbly et le trio Cachef-Eddy-Furupu qui semble désormais parti pour truster le podium final.
3 sep 17
2

Trentin au sommet de son art !

 

Une nouvelle fois grand favori au départ de cette treizième étape, Matteo Trentin n’a pas failli à son statut et s’en est allé assez facilement glaner un troisième succès à Tomares. Il conclut de parfaite manière le travail de ses équipiers et permet à son équipe de remporter sa cinquième victoire sur cette Vuelta, égalant ainsi la performance de ses compagnons et disciples de Patrick Lefèvere sur le Giro et Le Tour cette année. Gianni Moscon profite de cette arrivée pour puncheurs pour prendre le premier accessit et Soren Kragh Andersen complète le podium.

2 sep 17
2

Doublé pour Marcynski, frayeur pour Froome

Le Polonais Tomasz Marcynski a remporté son deuxième succès sur cette Vuelta en s'imposant en solitaire à Antequera après avoir faussé compagnie à ses camarades d'échappée lors de la dernière ascension. L'étape a aussi été marquée par l'attaque réussie d'Alberto Contador et la double chute de Chris Froome qui perd 20 secondes sur Nibali et les autres leaders.

A la Fantavuelta, c'est Tormenta qui s'impose devant Wobbly Weels CT et Iam un chien Andalousia, alors que Diabolik reste en tête du général.

31 aoû 17
0

Superman prend son envol!

 

Miguel Angel Lopez remporte magistralement une étape on ne peut plus fantastique. Le prodige colombien de 23 ans a su mettre à profit toute l'étendue de son talent au sommet de l’Alcar Alto pour prendre le dessus sur un petit groupe dont Froome, Nibali et Kelderman faisaient également partie. Le profil dantesque de la dernière montée  a d'ailleurs fait de gros dégâts au sein du peloton et il est clair que cette journée risque bien de laisser des traces chez pas mal de coureurs. Le classement général s'en retrouve bouleversé, la vraie bagarre a enfin commencé, même si Froome consolide encore un peu plus son maillot de leader.

31 aoû 17
1

Matteo Trentin double la mise!

 

L'italien, en partance pour l'équipe Orica-Scott, s'offre une seconde victoire sur cette Vuelta au terme d'un sprint facilement remporté face à José Joaquin Rojas. Tous les deux membres d'une échappée, qui pour une fois a eu du mal à se dessiner, les compères ont profité de la dernière descente pour fausser compagnie au reste du groupe. Les deux sprinteurs-puncheurs se sont dès lors livrés un duel à couteaux tirés, au grand dam d'un Jaime Roson dépité de voir s'envoler ses rêves de gloire sur un terrain tout à son avantage. Diabolik poursuit sa marche en avant et écrase la concurrence en remportant plus que largement cette étape.

30 aoû 17
0

Pages