Dumoulin prend déjà le pouvoir !

Tom Dumoulin a balayé les doutes sur son état de forme et ses motivations dès la première étape du Giro. Le vainqueur sortant s’est en effet imposé lors du contre-la-montre initial de Jérusalem avec deux secondes d’avance sur Rohan Dennis et Victor Campenaerts, séparés uniquement de quelques dixièmes de secondes. Le papillon de Maastricht reprend donc le maillot rose qu’il avait quitté il y a 12 mois alors que son grand rival Chris Froome, tombé lors d’une séance d’entrainement le matin, perd 37 secondes. Welcome to the Giro Chris !

On disait que les grimpeurs allaient perdre entre 20 et 30 secondes sur les spécialistes lors de ce contre-la-montre de 9 kilomètres, mais au final, les écarts ont été bien plus importants. Excepté les prestations assez surprenantes de Yates, Pozzovivio, Betancur et Pinot, qui perdent respectivement 20’, 27’, 28’ et 33’, les autres grimpeurs payent une addition assez salée : Chaves prend 46 secondes, Aru 50’, Lopez 56’. C’est beaucoup.

Au Fantagiro, la bien-nommée team Prima Settimana ne rate pas son objectif de montrer son maillot en première semaine. Avec les 3D, Dumoulin, Dennis et Dowsett, elle obtient 620 points et prend la tête du général.

 

Le bon plan du jour

Cela faisait quelques temps qu’Alex Dowsett n’avait plus réalisé une très belle performance sur son exercice de prédilection qu’est le contre-la-montre individuel. Pour 3 fantamillions, il était très cependant très tentant, même si seuls 13 fantateams ont pris le risque de miser sur lui. C’est vrai que pour le même prix, il prenait une 12ème place et terminait directement dans la rubrique ci-dessous… En attendant, s’il réussit à rester à la 5ème place du général pendant quelques jours, il pourra engranger encore un beau pactole.

 

Le mauvais plan du tour

Les 5 fantamanagers qui ont dépensé 14 millions pour miser sur un bon chrono initial de Jos Van Emden vont passer une mauvaise nuit… Comparé à Dowsett, par exemple, le Néerlandais avait plutôt de bonnes références dans les exercices individuel sur les grands tours. Mais il est complètement passé à travers de son contre-la-montre et termine à une décevante 33ème place. Surtout que Van Emden ne sait pas spécialement brillé sur d’autre terrains, et les millions dépensés pour lui semblent plus ou moins perdus.

Commentaires