Articles

Une Vuelta sous le signe du duel Froome-Quintana

Chris Froome a remporté ce mercredi son deuxième succès sur la montée de Peña Cabarga. Le Britannique devance le maillot rouge Nairo Quintana et le maillot vert Alejandro Valverde. Malgré quelques tentatives de montrer les muscles des mollets, les autres prétendants à la victoire comme Alberto Contador et Esteban Chaves ont dû se contenter de regarder de loin le vrai duel des hommes forts de cette Vuelta.

La Team Vuelta a une nouvelle fois écrasé l’étape du jour avec un score record de 741 points obtenu grâce au quintet Quintana-Valverde-Froome-De La Cruz-Yates. Malgré les 715 points obtenus, Dynamo Cyclo doit se contenter de la deuxième place devant la team Gitane.

1 sep 16
1

Quintana, nuevo rey de Covadonga!

C'est peu dire qu'on attendait cette joute sur les terribles pentes du lac de Covadonga avec une impatience non dissimulée. Et c'est peu dire que, pour une fois sur un grand Tour, on en a eu pour notre argent. Nairo Quintana avait entamé, avec brio, ce triptyque montagneux et, tout en finesse, il  finit ces trois jours de montagne de la plus belle des manières. Le colombien, non content de s'emparer de l'étape, récupère par la même occasion le maillot de leader au terme d'une ascension digne des plus grands champions. Il devance l'impressionnant Condor de Varsseveld, Robert Gesink et la plus stakhanoviste mobylette du peloton, Chris Froome.

30 aoû 16
7

Journée magique pour David De La Cruz

L’espagnol David De La Cruz a remporté la neuvième étape de la Vuelta en s’imposant en solitaire sur le Alto de Naranco. Le coureur de l’équipe Etixx-Quick Step qui a réussi à se glisser dans la bonne échappée matinale avant de fausser compagnie à ses camarades de route dans la dernière montée, prend également le maillot rouge de leader du général. Avec un groupe d’échappés qui comptait des coureurs comme Thomas De Gendt, Matthias Franck, Alexandre Geniez, Jan Bakelandts, Luis Leon Sanchez, Simon Clarke ou Moreno Moser, la victoire était loin d’être acquise pour De La Cruz, qui était en plus le seul attaquant à avoir un intérêt à prendre du temps pour le classement général. Après s’être efforcé de maintenir un rythme constant pour garder un écart d’environ 5 minutes sur le peloton, De La Cruz a finalement attaqué en compagnie de Dries Devenyns juste avant l’ascension finale. Les deux coureurs ont maintenu une avance confortable sur les autres échappés et se sont disputés la victoire finale. Lorsque Devenyns a eu un problème de changement de vitesse au moment même où De La Cruz a placé une accélération, les jeux étaient faits pour l’Espagnol qui remporte sa première victoire parmi les professionnels. Pas de bagarre parmi les leaders qui ont probablement gardé des forces pour la grande étape des Lagos de Covadonga de lundi.

Avec cinq coureurs dans le top-6 su général (De La Cruz, Quintana, Valverde, Chaves et Konig), la formation Lauclair remporte sa deuxième étape consécutive à la Fantavuelta et se confirme comme la team en forme du moment. Avec 488 points, elle s’impose devant le duo formé par Team Vuelta et la Gitane qui obtiennent tous les deux 479 points grâce à De La Cruz, Quintana, Valverde et Froome. La Tomyteam monte quant à elle sur la troisième marche du podium, alors que le leader de la Fantavuelta The King ne tremble pas et, grâce à De La Cruz, augmente même son avance sur le deuxième du général.

29 aoû 16
0

Lagutin en champion, Quintana en Rouge !

A 35 ans, l’ouzbek, Sergeï Lagutin, s’impose sur les pentes vertigineuses de la Camperona. Membre de l’échappée matinale, qui a tout de même compté jusqu’à plus de dix minutes d’avance, le coureur de la Katusha s’offre le plus beau succès de prestige de sa carrière. Il devance sur la ligne deux vaillants français, Axel Domont et Perrig Quemeneur, au terme d’une foudroyante attaque à 200 petits mètres de la ligne.

Le peloton des favoris, qui a très vite laissé les fuyards se jouer la victoire entre eux, n’a pourtant pas fait que de la figuration. L’explication finale entre cadors, sans être pour autant exceptionnelle, aura au moins eu le mérite de clarifier une situation qui pour l’instant tardait à se décanter. Nairo Quintana est donc le premier à mettre les points sur les i et se pare de la tunique rouge tant convoitée de leader. Virevoltant, le colombien a enfin pris ses responsabilités et entame ce triptyque montagneux de la meilleure des manières qui soit. La bagarre risque bien de faire rage ces deux prochains jours car l’écart qui sépare les favoris de ce Tour d’Espagne reste relativement minime. Tout le monde est là et, les deux minutes entre le premier et le dixième au Général n’est assurément pas un obstacle insurmontable à franchir. L’alto del Naranco aujourd’hui devrait être un nouveau juge de paix, tandis que la terrible étape de lundi, aux lacs de Covadonga, apparaît déjà comme l’épreuve de vérité pour ceux qui veulent encore briller.

A la Fantavuelta, The King tient fermement les rênes du classement Général, devant le tenace Koum Tapas et An Gensai Dearg. L’étape du jour revient quant à elle, pour quatre petits points, à Lauclair, An Gensai Dearg s’empare, lui, du premier accessit devant un quatuor composé de Hara Kiri, Team Vuelta, Dynamo Cyclo et de la Gitane

28 aoû 16
0

Belle victoire pour Van Genechten, Grande frayeur pour Contador

Jonas Van Genechten s’est imposé au sprint sur l’arrivée de Puebla de Sanabria devant le revenant Daniele Bennati, l’éternel Valverde et le j’étais-une-fois-le-meilleur-puncheur Philippe Gilbert. L’étape a surtout été marquée par la chute d’Alberto Contador dans l’avant dernier virage. Le Pistolero, très bien placé dans les dix premières positions, c’est fait bousculer par Tosh Van der Sande dans le virage et s’est écrasé au sol. Contador n’a pas eu de fractures, mais plusieurs éraflures et surement un gros coup au moral, puisque cette chute intervient au pire moment : la veille d’un triptyque montagneux qui devait lui permettre de revenir sur la tête du classement général. Contador prendra le départ de l’étape de samedi, mais quelque chose nous dit que si l’Espagnol n’arrive pas à suivre les meilleurs sur l’Alto de la Camperona et qu’il concède d’avantage de temps à ses adversaires, il ne verra pas Madrid comme il n’a pas vu Paris cette année.

La septième étape de la Fantavuelta a été remportée par Grande Gicleton qui, comme trois jours plus tôt, s’impose avec le trio Valverde-Atapuma-Quintana. En avant les ptits Rippoz et An Geansai Darg complètent le podium du jour alors que The King prend la tête du classement général.

27 aoû 16
0

Victoire classique de Simon Yates

Simon Yates a remporté en solitaire la sixième étape de la Vuelta grâce à une action dans les derniers kilomètres dignes d’un vrai spécialiste de classiques. Le britannique devance Luis Leon Sanchez et Fabio Felline et quatre autres contre-attaquants, alors que le groupe des favoris a renoncé à lutter pour la victoire d’étape et termine à 29 secondes du vainqueur du jour.

C’est un duo qui remporte la victoire du jour ex-aequo à la Fantavuelta : Markus Team et Team Vuelta obtiennent en effet 386 points, avec des quatuors formés respectivement par Yates, Valverde, Froome, Moreno et Yates, Valverde, Froome, Quintana. Un autre duo formé par Miguel Indubreckx et Wobbly Weels CT monte sur la deuxième marche du podium alors que The King prend la troisième place.

Le classement général est toujours dominé par Koum Tapas, qui après les victoires de Geniez et Meersman, s’offre un troisième succès d’étape avec Yates, prouvant que KoumKoum maitrise parfaitement ce début de Vuelta.

26 aoû 16
2

Gianni, the new flying"Meers"man!

Vuelta prolifique pour le belge Gianni Meersman qui s'impose une deuxième fois au terme d'un sprint somptueux à Lugo. Certes, ce genre d'arrivée lui convient à merveille, mais l'aisance avec laquelle l'équipe Etixx  a une nouvelle fois amené son sprinter vedette sur une voie royale, mérite tout notre respect. Il devance sur la ligne Fabio Felline et le surprenant Kevin Reza. Le fait du jour, c'est la chute massive du peloton dans les derniers hectomètres, qui a vu bon nombre de prétendants à la victoire tâter du bitume, mais surtout, quelques centaines de mètres en aval, la chute d'un sérieux prétendant aux lauriers finaux, le néerlandais Steven Kruiswijk. Les Tours se suivent et semblent étrangement se ressembler pour la colonie batave. Et cette fois, c'est une bite, qui, convenons-en, n'avait rien à faire sur la route, qui a eu raison du bien malheureux grimpeur hollandais.

A la Fantavuelta,  The King, le plus espagnol des italiens, s'impose devant Koum Tapas et le duo, Team Cortexs et Eddy Breckx. Le jeune vainqueur sortant se rapproche ainsi du haut du tableau, au sommet duquel Koum Tapas continue toujours sereinement son petit bonhomme de chemin. Ces deux Fantateams sont donc les premières équipes à franchir la barre des mille points, tandis que An geansaí dearg, troisième, prend la tête d'un petit groupe en chasse patate.

25 aoû 16
3

Lilian Calmejane, naissance d’une étoile ?

Le jeune français Lilian Calmejane a remporté la quatrième étape de la Vuelta en s’imposant en solitaire au Mirador Vixia de Herbeira. Le nouvel espoir du cyclisme français a faussé compagnie à ses camarades d’échappée dans la dernière montée et a résisté au retour d’Darwin Atapuma, nouveau leader du classement général.

A la Fantavuelta, la victoire du jour revient à la team Grande Gicleton qui obtient 300 points avec Atapuma, Quintana et Valverde. Team Enov et Los Troncos complètent le podium du jour.

24 aoû 16
0

Geniez, la belle surprise!

Le français de l'équipe AG2R, Alexandre Geniez, s'impose au terme d'un finish haletant au sommet du terrible Mirador de Ízaro à Dumbria. Membre de la première échappée matinale de cette Vuelta, il s'est montré le plus fort et a su vaillamment résister à un peloton qui n'a eu cesse de se morceler sur ce mur de 1 800 mètres à près de 14% de moyenne. L'autre surprise du jour, c'est la prise de pouvoir du jeune et talentueux Ruben Fernandez, qui s'empare, au nez et à la barbe de ses deux leaders, du maillot rouge. Et même avec l'aval de Valverde et Quintana, on ne s'attendait pas à voir le murcian à pareille fête. Pour son deuxième grand Tour, le coureur espagnol démontre toutes les qualités qui sont siennes et s'empare autoritairement d'une tunique qui en faisait rêver plus d'un.

23 aoû 16
2

Et de une pour Gianni Meersman !

Gianni Meersman a assez facilement remporté la première étape en linge de la Vuelta 2016. Bien emmené par ses équipiers, le coureur belge s’impose au sprint devant le surprenant Michael Schwarzmann et Magnus Cort Nielsen. Grâce à sa quatrième place au sprint, Michal Kwiatkowski endosse le maillot rouge de leader et permet à Eddy Breckx de remporter la victoire du jour à la Fantavuelta et de prendre la tête du classement général.

22 aoû 16
0

Pages