Giro

21 juin 17

A défaut de championnat du monde de foot, Jeux Olympiques ou autre tournoi international de pétanque, le grand événement sportif du mois de juillet, c'est le Tour de France. La Grande Boucle partira le samedi 1er juillet de Düsseldorf et se terminera trois semaines plus tard sur les Champs Elysées. Chris Froome pourra-t-il obtenir un quatrième succès ? Contador aura-t-il un dernier souffle ? Richie Porte peut-il gagner un grand Tour ? Romain Bardet, Esteban Chaves, Fabio Aru ou Daniel Martin pourront-ils profiter d’un parcours avec peu de kilomètres de contre-la-montre ? Qui sera le roi du sprint ? Qui pourra disputer le maillot vert à Peter Sagan ? Qui sera le premier maillot jaune ? Juste en évoquant ces quelques questions somme toute assez banales, on sent l’excitation liée au Tour monter en nous. On l’attendait, on risque d’être déçu au final comme trop souvent, mais putain, qu’est-ce qu’on est content qu’il commence dans 10 jours !

Comme toujours, l’épreuve sera accompagnée de notre grand jeu de pronostics, le Fantatour. Chaque membre peut créer deux équipes de neuf coureurs avec un budget de 200 fantamillions. Ces deux équipes ne peuvent avoir aucun coureur en commun. Chaque coureur obtient des points en fonction des classements de chaque étape et du classement général quotidien et final, ainsi que des classements annexes. L’équipe qui aura marqué le plus de points à la fin du tour remporte le Fantatour. Les prix à gagner pour les trois premiers du classement final sont des magnifiques maillots vintage de teams de légende.

Le Fantatour en trois étapes :

  • Si ce n’est pas encore fait, enregistrez-vous sur Fantacycling
  • La liste des valeurs des coureurs est disponible ici (mise à jour le 24 juin). Toutes les équipes n’ont pas encore confirmé les noms des neufs gladiateurs qui prendront le départ de la Grande Boucle. La liste sera mise à jour quotidiennement.
  • Vous pouvez maintenant créer vos équipes. Inscriptions jusqu'à samedi 1er juillet à 12h00! Les fantateams peuvent être changées jusqu’à l’échéance du samedi 1er juillet.

Si vous avez des problèmes pour vous connecter, contactez-nous à fantacycling@yahoo.fr ou sur Facebook.

Le règlement complet est disponible içi.

1
29 mai 17

Au terme d’un suspens finalement assez relatif, Tom Dumoulin a remporté le 100ème Giro en prenant 1’24 à Nairo Quintana lors du contre-la-montre final entre Monza et Milan. Dumoulin ne gagne pas l’étape du jour, remportée par son compatriote Jos Van Emden, mais peux importe, il peut savourer ce premier sacre mérité. Le Colombien rate donc de peu le premier rendez-vous dans sa quête du doublé Giro-Tour mais résiste au retour de Vincenzo Nibali qui termine troisième à 9 secondes du Colombien.

Au Fantagiro, Piticoujou et sa team 1st Giro-it's alright, 2nd Giro-I'll lean right, 3rd Giro-hang on tight, faster-it's alright! obtiennent le succès final tant attendu. Une victoire acquise au terme d’un Giro presque parfait remporté avec un score impressionnant qui devient le nouveau record toutes compétitions confondues. Furupu Ichiban n’a rien pu faire pour inquiéter le leader et se console avec une très belle deuxième place alors que Touzeti résiste au retour de Forza Wieler et maintient sa troisième position.

Quelques chiffres pour résumer le Fantagiro 2017.

8
28 mai 17

Nous y sommes. Le compte à rebours à commencé. Après trois semaines de course, trois milles kilomètres parcourus en 85 heures, les gladiateurs sont prêts à remonter une dernière fois sur leur fusée pour tout donner et tenter de remporté la tunique rose rêvée. Ils sont cinq à être regroupés en 1’15 et à pouvoir prétendre au sacre ultime d’une centième édition du Giro plus passionnante que  jamais. Ils sont cinq à rêver de Greg Lemond, mais surtout pas de Laurent Fignon.

Ils sont aussi cinq, voir plus, à avoir le sort de nombreuses fantateams entre leurs mains, car cette édition du Fantagiro est tout simplement imprévisible. Si 1st Giro…, Furupu Ichiban et Touzeti ont une belle marge d’avance, il y a au moins une dizaine d’équipes qui se tiennent en 400-500 points et qui pourraient toutes de faire le sprint parfait.

Petit passage en revue avant le grand combat.

 

2
27 mai 17

 

Mikel Landa tient enfin sa victoire, lui qui par deux fois déjà, avait échoué à la seconde place. Le basque a eu la bonne idée de fausser définitivement compagnie à ses compagnons d’échappée à 10 kilomètres du but pour s’en aller chercher une récompense largement méritée. Rui Costa et le désormais stakhanoviste Pierre Rolland complète le podium. Mais la sensation du jour, c’est la perte du maillot rose pour Tom Dumoulin. Rapidement malmené par ses adversaires, le papillon de Maastricht n’avait pas les ailes pour voler ce vendredi et perd un temps précieux lors de la dernière ascension de l’exigeant Piancavallo. Kingtje…tana possède à présent 38 secondes d’avance sur le hollandais talonné par un Vincenzo Nibali 5 secondes plus loin. A noter que les six premiers se tiennent en une minute trente. Autant dire qu’absolument tout reste possible sur ce Giro du centenaire devenu émotionnellement palpitant.

19
25 mai 17

L’américain Tejay Van Garderen a remporté l’étape des Dolomites entre Moena et Ortisei en s’imposant devant son compagnon d’échappée Mikel Landa qui ne réussit décidément pas à lever les bras sur ce Giro. Tom Dumoulin a passé une journée relativement tranquille et maintient son avance au classement général.

Au Fantagiro, c’est l’équipe Macho Madness qui remporte son premier succès grâce au couple TVG-Landa accompagné de Zakarin, Quintana et Nibali. Invictus et Team Spritz complètent le podium du jour.

1
25 mai 17

 

Victoire en solitaire à Canazei du preux chevalier Rolland qui, au terme d’une échappée au long cours, s’offre un bouquet amplement mérité. Le français, tout en puissance, s’est extirpé à 7 kilomètres du but du groupe d’attaquants du jour et s’est vu récompenser de la plus belle des manières. Plus souvent qu’à son tour à l’attaque depuis le départ, Pierre Rolland, fou de joie à l’arrivée, met fin à deux ans de disette personnelle, sa dernière victoire remontant à 2015, mais également pour l’équipe Cannondale-Drapac qui n’avait plus remporté le moindre succès world-tour depuis tout ce temps. Rui Costa règle le sprint des battus devant Gorka Izagirre.

4