Gran Premio Industria & Artigianato di Larciano Live Twitter Review

Commentaires

Pour la 4ème année de suite , la victoire échappe aux Italiens qui font 2 et 3!

Victoire de Mohoric! Canola deuxième! et Ballerini sprint pour la troisième place!

dernier km pour Mohoric, Canola essaye de revenir pour la victoire! Ca va se jouer entre les 2!

Le coureur Barhain semble voler , il lui reste 2 km avant la ligne d'arrivée!

Mohoric, revenu à l'avant,  fait une descente de feu et prend une avance sur tout le monde!

Chute de Sosa dans un virage...c'est fini pour lui.

Le colombien Sosa rejoint le trio de tête . Ils sont 5 avec quelques dizaines de mètre d'avance.

Nouvelle attaque de Majka! Il emmène Santaromita et un autre coureur dans la descente

Attaque franche de Ivan Santaromita! Il reste 8 Km . Derrière Ciccone roule et se fait relayer par un movistar , ça va encore rentrer.

Ca revient de l'arrière. Quelques jeunes italiens se mèlent à la bagarre....

Un groupe de 4 dont Majka attaque et fait un petit trou, mais ça va rentrer. C 'est l'indécision et il sont encore une vingtaine à pouvoir rêver de la victoire.

 

Ils sont 8 devant! Martinez fait aussi partie de ce petit groupe. Tout comme Krists Neilands et Cattaneo

Impey et son maillot de champion d'Afrique du sud est le premier  à reprendre Ballerini et emmène fort un groupe d'une petite dizaine de coureurs! Majka est là, Yates et Gavazzi aussi!

Ballerini relance, et prend quelques mètres à Visconti,  mais le groupe revient irrémédiablement. 

Benedetti a été décroché. Ils ne sont plus que 2 devant. Les poursuivants sont sur leurs talons.

C 'est maintenant les Katusha qui ont pris le relais en tête de peloton! Pour Haas ou pour Restrepo?

Les movistar pointent leur nez en tête de ce qu'il reste du peloton, alors que Yates ne compte plus que deux equipiers pour mener la chasse

Quelle santé ce Visconti! Il appuye sur les pédales comme un mort de faim! Il lui reste moins de 20 km pour mener l'échappée à la victoire. Attention de ne pas manquer de fuel!

30'' d'avance pour le trio italien Visconti, Ballerini, Benedetti.

Les Mitchelton Scott de Adam Yates roulent pour garder leur leader dans le coup. C 'est Robert Power qui fait le tempo. Impressionnant hier et dans le top 10 comme Visconti , le jeune coureur a bien récupéré.

Visconti a faim!! Il vient de rejoindre Benedetti en tête de course! Pas émoussé par sa prestation de hier, l'Italien semble en jambes. Les Italiens n 'ont plus gagné la course depuis 2013. Le duo est rattrapé par Ballerini

Ca attaque en tête de peloton et quelques coureurs profitent de la descente pour essayer de faire un écart.

La course s'est décantée et un peloton réduit roule fort pour revenir sur l'homme de tête.

 

Cesare Benedetti a pris la poudre d'escampette! Il a quelques  secondes d'avance sur le peloton

Le live TV a démarré est accessible en Italien sur http://www.pmgsport.it/

Amici et Vincent qui ont franchi le GPM en premier ont encore 30'' d'avance sur le peloton qui ne devrait pas tarder à les avaler. Il reste 2 tours!

Avec 40 bouquets, les Italiens ont de très loin le record de victoires sur la course.  Parmi les vainqueurs on notera : Franco Bitossi (1969,70,73), Felice Gimondi (1976), Francesco Moser (1978), Giuseppe Sarroni (1980), GianBattista Baronchelli (1982), Gianni Faresin (1991,92,97),  Francesco Casagrande (1994), Michele Bartoli (1996), Danilo Di Luca (2000), Davide Rebellin (2001), Stefano Garzelli (2002), Damiano Cunego (2004,06), Vicenzo Nibali (2007) et Filippo Pozzato (2012)

L'écart entre les échappés et le peloton est descendu à un peu plus de 2'. Il reste 80kms à parcourir, soit un peu plus de trois tours de circuit.

Le direct TV commence dans un peu plus d'une heure. Il permettra sans doute de confirmer le nom de tous les échappés. Selon les sources, il y a confusion entre le 206, Zana et le 208, Manzzucco. 

Après 90 km de course l'écart est redescendu de 5' à 3'30. On entre dans le circuit final que le peloton parcourra 4 fois avec la montée décisive de San Baronto. 

Auteur d'une belle course hier aux Strade, Giovanni Visconti est sur ses terres et a déjà figuré deux fois sur le podium. Cependant il est évident que la grande bagarre dans la boue aura laissé des traces . Peut-il enchainer avec un bon résultat aujourd'hui?

Le septième coureur de l'échappée est Fabio Mazzucco

Dries de Bondt, Alberto Amici, Leo Vincent, Dario Puccioni, Ilia Koshevoy, Marco Mathis, Fabio Mazzucco

Initialement prévu dans la liste des participants, Wout Van Aert est finalement non partant. Un repos bien mérité, sans doute pour se préparer en vue des prochaines classiques belges.

L'échapée se compose donc de Dries de Bondt, Alberto Amici, Leo Vincent, Dario Puccioni, Ilia Koshevoy, Marco Mathis et un autre coureur non identifié. 

après 50 km, le petit groupe a 4 minutes d'avance.

Coté Français, ils sont dix à prendre le départ. Principalement regroupés dans les équipes Delko Marseille (réduite à 5 unités avant même le départ sur pépins physiques) et Groupama FDJ . On notera la présence au sein de cette dernière du jeune Néo Pro Romain Seigle. Ancien VTTiste et cyclocross man, il s'est particulièrement illusté chez les espoirs et les juniors...il fût même champion d'Europe junior de...cross country! 

Il y a 12 Belges au départ. On notera la présence de Vanmarcke et Van Asbroeck pour Drapac, même si le profil de course ne devrait pas leur permettre de jouer les premiers rôles. Le néo-pro Stef Cras pour la Katusha est présent et Sean De Bie enmène la formation Véranda Willems ou l'on retrouve également Stijn Devolder.

Le seul Belge à avoir remporté l'épreuve est Roger de Vlaeminck en 1975. Eddy Merckx s'est classé deuxième en 1973. Monseré et Van Linden  ont, quant à eux, accroché une troisème place en 1970 et 71. Une autre époque.

au km 30, sept coureurs sont sortis du peloton! 

Koshevoy et Vincent en font partie. On attend la liste complète

Les Colombiens sont en nombre sur cette course pour grimpeurs : Betancur, Restrepo, Cardona, Martinez, Torres, Sosa et Florez.

Les coureurs sont partis pour les 199kms de cette édition 2018. Ceux qui ont fait les Strade doivent avoir un peu de mal à se mettre en route. Sauf peut-être Betancur, qui n'a parcouru que 99 km hier avant d'abandonner sa course de reprise après son accident et sa fracture de la cheville lors de la dernière Vuelta.

Franco Bitossi  est le recordman de victoires de la course sous son appellation initiale (Circuit de Larchwood). Entre 1967 et 1974,  il fut sur le podium des sept premières éditions: 4 fois deuxième et 3 fois premier. Surnomé Crazy Heart à cause d'attaques soudaines de tachychardie le forçant à s'arreter au beau milieu de courses, il n en fût pas moins un coureur d'exception au palmarès enviable : 21 victoires au Giro, 4 au TDF, 2 victoires au Tour de Lombardie ainsi que des médailles de bronze et d'argent aux championnats du monde 1977 et 1972 .