La consécration pour El Imbatido

Le parcours des championnats du monde d’Innsbruck était une occasion unique pour les grimpeurs du peloton de vêtir la tunique arc-en-ciel. Mais pour l’emporter, il ne fallait pas seulement résister sur la longueur et être fort dans le mur final, mais aussi être rapide au sprint. Toutes des qualités concentrées dans les mollets d’un des coureurs les plus forts de sa génération : Alejandro Valverde. Le Murcien s’offre enfin le titre qui manquait à son palmarès après 2 médailles d’argent et 4 de bronze.

Tags: 

Pages

S'abonner à FantaCycling RSS