Marcel taille XXL, au bout de l 'ennui!

Les villes de France et de Navarre défilent, Le keiser, lui, enfile les perles les unes après les autres! Sans fioritures, et on dirait presque, sans opposition. 
Au fantacycling , Tartagueule remporte les lauriers devant Tormenta et Déjà Vu Again. Ces  3 équipes habituées à la même marche du podium depuis quelques jours en s'appuyant sur un quattuor de choc : Kittel-Froome-Aru-Quintana se départagent et se partagent pour une fois les 3 marches sacrées grâce à Wyss et Vachon en sus.
Retour sur cette 11eme étape qui emmenait le peloton de Aymet à Pau, 203,5 km et une arrivée au pied des Pyrénées, promise encore une fois aux sprinters. Un tracé rectiligne à travers les landes pour couronner, dans la cité d Henry IV, Marcel Ier le Roi du sprint. 
 
Soporifique tracé et tout le monde pique du nez devant son écran..et au sein du peloton.  3 coureurs profitent de la léthargie générale pour s'échapper 
Marcato, Bodnar et le Wanty du jour : Backaert. On se croirait presque sur une classique, en moins palpitant...beaucoup moins. Pour passer le temps, ça discute à l'arrière du peloton pour savoir si le poulet des Landes est meilleur que le poulet de Bresse... ça se déconcentre, et c 'est l'inévitable chute pour Degenkolb, Domont, Quemeneur, Fuglsang et Cataldo. Ce dernier quitte le tour avec la patte cassée. L'hécatombe continue.  
 
Un sprint intermediaire, ah tiens, c'est Kristoff qui l'emporte... dans l'indifférence générale. On pressent déjà que le Norvégien devra se contenter de remporter ces sprints-là, tellement sur  la ligne d arrivée il n'y a plus photo. 
Il ne se passe rien, absolument rien. Ah si une chute! Vichot et Bardet ce coup-ci, sans gravité. Comme Alberto Contador, qui se crash sur Gogl et qui va au tapis pour la 3eme fois dans ce Tour. Misère, misère.
 
Ca y est on s 'est endormi...et la voix de Rodrigo nous réveille en sursaut! Bodnar va le faire! il ne reste plus que lui...et il ne reste que quelques kilomètres... mais le polonais a des jambes d'acier! Il est un de 3 seuls coureurs du peloton à pouvoir résister comme ça dans les derniers km (dixit rodrigo, qui essaye de mettre un peu de suspens). Mais on sait déjà tous ce qui va se passer : le peloton va rentrer. Et si on veut du suspens, la question est : qui sera 2e!? Boudat sera-t-il top 15? Greipel pourra-t-il faire un top 5?
Voilà les questions qu'on est en droit de se poser! Et très vite les réponses tombent! Non, le Gorille n'est même plus capable d'un top 5 alors que les Lottos ont aidé toute la journée les Quickstep pour maintenir l'échappée à bonne distance. Non Boudat ne signera pas un 2eme top 15 d'affilée.
Non et 5 fois non...personne ne peut battre Marcel Kittel à la régulière dans un sprint massif sur ce tour de France! La manita pour Dolph Lundgren! et les accéssits pour les autres...dans le désordre. 
 
La bonne nouvelle, c'est que demain, c'est la montagne! La vraie...la belle, et que personne ne sait, qui va gagner l'étape! On s'en réjouit, car aujourd hui on a failli crever..d ennui! 
 
Le Bon Plan du Jour
 
Difficile de mettre un bon plan aujourd hui, mais pour la premiere fois , Davide Cimolai (3fm) fait une placette. En se classant 6ème, le petit sprinter transalpin sauve un peu la mise pour ceux qui avaient cru en lui malgré la présence de Arnaud Démarre chez FDJ.
 
Le Mauvais Plan du jour
 
Dario Cataldo quitte lui aussi le tour prématurément...et sans avoir marqué le moindre point. Dommage pour les 5 équipes qui avaient misé sur lui...il rentre bredouille (Ou broucouille comme on dit dans le Bearn qui n est pas très loin du Bouchonnois)
 
 

Commentaires

Ok les chroniqueurs... mais

Portrait de Alain
Ok les chroniqueurs... mais le gros du travail, tous les jours à se prendre le/des vent(s).... spécialiste du bidon, équipier de luxe pdt que certains st à toubouctou ou caracas... c'est le coujou... vazzy poutou!

Pages