Groenewegen débloque son compteur

Dylan Groenewegen s’est imposé ce vendredi lors de la 7ème étape du Tour devant Fernando Gaviria et Peter Sagan. Le Néerlandais remporte sa deuxième étape sur la Grande Boucle après son succès sur les Champs Elysées l’an dernier. Depuis le début de l’année, Groenewegen était avec Viviani le sprinter le plus prolifique du peloton. Mais il avait raté les trois premiers sprints du Tour, notamment parce qu’il était toujours mal placé. Ce vendredi, les Lotto-Jumbo ont fait le boulot et ont placé leur leader dans les bonnes roues. Groenewegen a fait parler sa vitesse et s’impose avec une longueur d’avance sur Gaviria. On a aussi revu Mark Cavendish dans ce sprint, mais le Cav doit pour l’instant se contenter d’une dixième place. Un début.

La fantaétape du jour à quant à elle été remportée par la team Achycling Team grâce au carré de sprinters Groenewegen, Gaviria, Démare et Cavendish. Whskycoca reste en tête du général mais n’a plus qu’un point d’avance sur StSerge CDC.

 

Le bon plan du jour

Après l’étape de Chartres, Greg Van Avermaet n’aura plus qu’un jour à tenir avant de tenter de réaliser l’exploit de s’imposer à Roubaix avec le maillot jaune sur les épaules. En attendant, il accumule les points (530) et pourrait s’approcher de la barre des 1000 points si tout se déroule parfaitement ce week-end. Evidemment, sur un Tour de France où la multitude de leaders rendait les choix difficiles, personne n’a osé dépenser 51 millions pour un coureur qui allait au mieux briller pendant une semaine. Mais on verra à la fin s'il ne valait pas mieux prendre GVA plutôt qu’un leader qui zonera autour de la 8ème place du général pendant tout le Tour.

 

Le mauvais plan du tour

Avec l’abandon de Michael Matthews, la team Mariamstrong pensait probablement avoir fait la bonne affaire en ayant pris Edward Theuns dans son équipe. Le belge de la Team Sunweb peut en effet être une valide alternative à Matthews pour les arrivées au sprint, mais visiblement, cela fait quelque temps que Theuns n’ose plus se jeter dans la bagarre lors des arrivées groupées. Il aura encore des chances de s’illustrer, mais quelque chose nous dit que nous ne verrons pas souvent Edward Theuns dans le top-15 des étapes.

 

 

Commentaires