Alaphilippe ou le retour du Roi Julian

Auteur d'une course tactiquement parfaite, Julian Alaphilippe s'impose brillamment à Xorret de Cati devant le jeune et inusable Polanc et l infortuné Majka qui aura tout essayé mais doit se contenter  de la troisième place.
Comme les journées précédentes, on a assisté à une course à deux vitesses.Devant, un groupe de 21 échappés dont les meilleurs se sont donc joué la victoire...derrière, un peloton des favoris qui se bagarre pour grapiller des secondes mais qui se désinterresse de la victoire d'étape.
A ce petit jeu, ce sont de nouveau Froome et Contador qui tirent les marrons du feu; L'écart se creuse  entre le Kenyan et ses poursuivants. El Pistolero semble encore avoir  quelques belles cartouches dans son barillet et doit regretter son débours des premiers jours.
 
Au fantacycling Choubi Team score un joli 492 pts avec le quattuor Alaf, Froome, Majka et Roche et précède sur le podium Arc164 et Vuelta 2017 qui se repositionne à la 7e place du Général.
 
Les étapes se suivent et se ressemblent : une échappée matinale conséquente, et un peloton des favoris qui économise ses forces jusqu au dénouement final. Si le scénario est connu, les acteurs, eux, se succèdent. 
On retrouve donc 21 ambitieux qui prennent la poudre d'escampette après une trentaine de km. Majka, Alaphilippe, Buchmann, Monfort ou Pauwels espèrent bien se refaire une santé après un début de Vuelta plutôt poussif. On retrouve aussi les jeunes  belges De vreese & Vliegen, les équipiers du vainqueur de la veille : Polanc et Niemec ou Nelson Oliveira qui pointait à la 21e place du CG au départ et pourrait tenter d'imiter le hollandais Bol si l'échappée va au bout.
 
Finalement les plus forts seront Majka , Alaphilippe, Polanc, Pauwels et Oliveira... Majka, malade en début de Vuelta semble avoir complètement récupéré de ses soucis gastriques. Il tentera en vain de décrocher tout le monde dans la dernière montée. 1 fois, 2 fois, 3 fois...4 fois.. mais Julian Alaphilippe semble lui aussi avoir retrouvé les jambes des grands jours! Il est le seul à pouvoir rester collé aux basques du polonais. 
Il s'accrochera toute la montée tandis que Polanc fera l 'élastique au courage et ils seront finalement à 3 pour se jouer la victoire dans les derniers km au terme d'une belle passe d'armes .Si Majka fût le plus entreprenant et semblait le plus fort dans la montée, il n'aura aucune chance à l'arrivée...Julian Alaphilippe rappelle à tout le monde le formidable finisseur et le gagneur qu il est en assomant les deux grimpeurs et en s'imposant avec plusieurs longueurs d'avance. Alaf is back! 
 
Froome et Contador, eux, seront les gagnants de la course des favoris. On regrettera peut-être qu'ils n'aient pas gardé l'échappée à portée de fusil, car c 'est quand même toujours regrettable de passer à 1min 30 de la victoire...surtout pour Alberto, qui mériterait de quitter son dernier grand tour avec  une victoire de prestige. Ce n'est sans doute que partie remise...
 
Derrière ces deux- là, on sent que tout le monde s'accroche pour perdre le moins de temps possible. La fatigue de la fin de saison est plus déterminante que les qualités intrinsèques des uns et des autres. Les écarts ne sont pas énormes,mais jour après jour, on a quand même l'impression que personne ne peut réellement rivaliser avec Froome ...Cependant rien n'est joué, on est encore très loin de Madrid, et 30 secondes derrière l'intouchable Christopher, ils sont 7 à se tenir en 40 secondes! 
 
Le profil de  l'étape de demain est fort similaire à celui d'aujourd'hui. Le scénario de course risque donc bien de se répèter une dernière fois avant le jour de repos. 
 
Bon plan du Jour
 
Julian Alaphilippe . Dur, vu son statut et son prix, de parler de bon plan pour Julian sur une simple victoire d'étape..mais après un début de Vuelta inquiétant, les fans du français peuvent se rassurer...il a retrouvé sa gnac et son finish de tueur. Et s'il a encore du jus, il pourrait ne pas avoir dit son dernier mot . Une belle victoire qui mérite quand même le titre de bon plan du Jour.
 
Mauvais plan du Jour 
 
Warren Barguil . Auréolé d'un maillot à pois au terme d'un TDF de légende, Wawa est entré dans la cour des grands. Mais les grands coureurs sont parfois aussi les plus humbles et savent que le cyclisme est un sport d'équipe. Chez Sunweb on ne badine pas avec les consignes, et le grand Wawa sort de la Vuelta par la petite porte. Dommage. 
 

 

Commentaires