Double Banco pour l'Imbatido !

A la veille d'une étape de montagne qu'on attend avec une certaine impatience, ce samedi s'annonçait plutôt calme. Si ce n'est une arrivée pour costauds et une chaleur toujours un peu plus accablante, il était écrit que le peloton n'allait guère s'écharper sur un parcours qui ne présentait aucune difficulté majeure. L'échappée compta tout de même plus de douze minutes d'avance mais fut toujours contrôlée par les équipes de sprinters en quête de succès. Repris à 6 kilomètres de l'arrivée, et malgré un baroud d'honneur de Machado qui ne lui aura même pas rapporté le combatif du jour, l'explication finale pouvait avoir lieu. C'est cependant dans un certaine confusion que les deux derniers et intenses kilomètres se sont joués. Foire d 'empoigne entre leaders et sprinters, à ce jeu, on connait le talent du toujours fringant Imbatido qui s'impose, somme toute, assez facilement devant un revigoré Peter Sagan et un Dany Van Poppel une nouvelle fois proche du succès. Nizzolo avait pourtant bien emballé le sprint mais doit se contenter d'une insipide cinquième place, juste derrière...Ion Izagirre !

 

L'arrivée à La Covatilla ce dimanche risque bien de redistribuer les cartes au Général et on ne serait d'ailleurs guère étonné de voir le vétéran Valverde briller de mille feux et le voir passer la journée de repos, lundi, dans une tunique rouge du plus bel effet.

 

A la FantaVuelta, La Gallerie Kerreon fait également coup double en remportant la victoire d'étape et en se parant du maillot de leader. Amigo, deuxième du général et TEAMBOBO complètent le podium du jour.

 

Le Bon Plan du jour

 

Danny Van Poppel (22 Fantamillions) fait partie de ces sprinters qui ne déchainent guère les passions. Avec 215 points, il est pourtant le deuxième homme le plus rapide derrière Viviani. La victoire lui a une nouvelle fois tendu les bras et les 11 Fantateams à lui avoir fait confiance ne peuvent que s'en réjouir. Le batave est en forme et nul doute que d'autres occasions de briller se présenteront encore à lui ces deux prochaines semaines.

 

Le Mauvais Plan du jour

 

Matteo Trentin (46 Fantamillions) avait défrayé la chronique sur la dernière Vuelta avec ses quatre victoires d'étapes. Certes, l'adversité était moindre mais les 1498 points engrangés en avait fait un tout bon plan. L'arrivée d'aujourd'hui correspondait on ne peut mieux aux qualités du nouveau champion d'Europe et pourtant, l'italien n'a jamais semblé concerné par le gain de cette étape et termine à une bien maigre 67ème place... A ce prix-là, et avec 65 misérables petits points dans son escarcelle, 12 Fantateams s'en mordent les doigts mais continuent à croire que la vérité d'un jour n'est pas forcément celle du lendemain. C'est tout le mal que l'on souhaite au sympathique coureur transalpin qui se rend compte que Michelton n'a pas l'aura de sa précédente équipe sur ce genre d'arrivée.

 

 

Commentaires