Bettiol, l'exploit inattendu

Alberto Bettiol a remporté l'édition 2019 du Tour des Flandres en anticipant la bagarre entre les favoris avec une belle attaque dans le dernier passage du Vieux Quaremont. L'étonnant danois de la Deceunick-Quick Step Kasper Asgreen prend la deuxième place devant le groupe des favoris réglé au sprint par Alexandr Kristoff.  Ce dernier sauve un peu les meubles pour les anciens, qui, à l'instar de Gilbert, Stybar, Sagan et Van Avermaet, n'ont pas vraiment été à la fête, alors qu'avec la victoire de Bettiol, la deuxième place de Asgreen, l'extraordinaire numéro de Mathieu Van der Poel et la mainmise sur la course (finalement infructueuse) de Woet Van Aert, ce Tour des Flandres marque l'avènement d'une nouvelle génération.

Au Fantaclassics, le podium inattendu de la course n'a pas permis la distribution d'un grand nombre de points, et c'est finalement la team CBMBILBO qui l'emporte de justesse devant Dju19, grâce notamment au bel exploit de récolter des points avec 11 coureurs! La Carrera Team El Diablo garde la tête du général où on note un regroupement, puisque 7 équipes se tiennent en moins de 50 points.

Le bon plan du jour

Inutile de tourner autour du pot, le bon plan du jour est clairement le vainqueur de la deuxième classique monument de la saison, Alberto Bettiol. L'Italien était en forme, il l'avait prouvé en terminant dans le groupe de tête au GP de l'E3, mais n'attendait quand même pas une victoire au Ronde alors qu'il n'avait jamais levé les bras dans sa carrière pro. Sa victoire récompense aussi une très belle prestation collective de l'équipe Education First, car Bettiol est parti au moment où le groupe de tête est revenu sur l'attaque qui avait été initiée par Sep Vanmarcke.  Le jour où Trentin, Moscon et Colbrelli montrent toutes leurs limites, c'est le jeune Bettiol qui offre à l'Italie une nouvelle victoire en Flandre et qui s'invite dans le groupe restreint des spécialistes des courses d'un jour capables de remporter un monument. Et dire qu'il ne coutait que 3 fantamillions…

 

La surprise du jour

Alors que Philippe Gilbert n'était visiblement pas remis de son problème intestinal, que Stybar a eu un mauvais jour, que Lampaert a encore une fois montré qu'il n'a pas un monument dans les jambes, c'est le jeune Kasper Asgreen qui a sauvé la journée des Deceuninck- Quick Step. Au service de l'équipe pendant toute la journée, dans l'échappée avec Van Baarle et Vanmarcke, Asgreen a ensuite encore eu la force de partir en contre pour aller chercher une deuxième place méritée. En fait, Asgreen a fait numéro similaire à celui de Mads Pedersen en 2018. Deux représentants de la nouvelle génération danoise née en 1995 qui risque bien d'encore faire parler d'elle. Et dire qu'il ne coutait que 2 fantamillions…

 

Le mauvais plan du jour

Alors certes, il reste deux monuments  plus l'Amstel Gold Race pour permettre à Peter Sagan de récolter des points au Fantaclassics, mais on ne peut pas s'empêcher de mettre en avant la prestation décevante du triple champion du monde. C'est simple, on n'a jamais vu Sagan aussi… humain. Grimaçant pour tenir les roues de Kristoff et Politt dans le Vieux Quaremont, à peine mieux que Van Gestel et Keukeleire dans le Patterberg, Sagan a même essayé de sprinter pour la troisième place, mais il s'est planté à 50 mètres de l'arrivée pour se faire dépasser par tout le monde et finir 11ème. Le Roi Peter a perdu sa puissance extraterrestre et se découvre être un coureur comme les autres. Il ne lâchera pas l'affaire, on s'en doute, mais avec l'arrivée en puissance de nouveaux phénomènes, il devra batailler pour garder sa couronne.  Et dire qu'il coûtait 40 fantamillions…

Commentaires

Même si Sagan et VGA ont

Portrait de FURUPU
Même si Sagan et VGA ont encore une chance de sauver l'honneur à Roubaix, je présume que la confiance d'El Diablo est un tantinet en baisse aujourd'hui. De mon côté, je sens que la fin de la belle histoire se rapproche. D'abord aucun de mes sprinters ne daigne prendre le départ du Scheldeprijs, et Roubaix se présente mal, Stybar a un gros coup de mou, Van Aert semble beaucoup moins extraordinaire depuis que Van der Poel est là et Kristoff a retrouvé ses jambes de 2015. Et surtout Dju19 est apparu dans mon rétroviseur, j'en fais mon favori pour cette FantaClassics. A moins que mon ami El Diablo n'ait finalement raison...

Tu es qd mm armé pour mes

Portrait de Tutto Bene
Tu es qd mm armé pour les ardennaises et Roubaix donc tout reste possible... par contre félicitations car tous tes coureurs ont marqué, ce qui est une première au fantaclassics! Certes on a allongé le nombre de coureurs rentrant dans les points pour cette édition mais chapeau! Tu peux partager le grd sourire de vanmarcke croisant la ligne 25e, remportant le dernier point dont tu avais encore besoin ;)

Pff, Sagan je commence à ne

Portrait de El Diablo
Pff, Sagan je commence à ne plus trop y croire. Quant à Greg VA il est toujours aussi généreux prend l'initiative, mais il se fait vieux aussi. C'est lui qui laisse partir Bettiol dans le Quaremont et qui n'arrive pas à faire de sélection dans le Patterberg. Bon, j'oublie l'envolée à deux à Roubaix... s'ils grapillent quelques points , je suis content... et puis mes deux réelles armes secrètes, ce sont Sam Oomen et Adam Yates...

Par contre, mon favori, c'est

Portrait de El Diablo
Par contre, mon favori, c'est Ian Ulmiche. Il est bien au chaud dans le groupe de tête, va se mettre en confiance avec Vanmarcke à Roubaix et tout exploser avec Alaf, Kwiatko et Valverde dans les Ardennaises.

Vanmarcke, mon héros, est

Portrait de FURUPU
Vanmarcke, mon héros, est finalement au départ du Scheldeprijs ! Un petit motif d'espoir, mais aussi une grosse inquiétude : est ce bien prudent à 3 jours de Roubaix compte tenu de sa poisse légendaire ?