Chaves ressuscité !

 

Redevenu virevoltant, Esteban Chaves, deuxième à Antholz il y a deux jours, remporte un succès mérité après une bonne année de galère et des soucis de santé qui paraissent, désormais, appartenir au passé. Le colombien s’impose au terme d’une échappée, une nouvelle fois, rondement menée devant l'infortuné Andrea Vendrame et Amaro Antunes. 

Le peloton n’a pas bougé un petit orteil, si ce n’est à cinq kilomètres de l’arrivée, où Miguel Angel Lopez a placé une violente attaque à laquelle personne n’a répondu. Tout le monde se réserve assurément pour l’étape de demain où l'on espère un véritable feu d’artifice. Longue de 193 kilomètres, de Feltre à Croce d’Aune, pas moins de quatre cols sont programmés dont les terribles Passo Manghen, Cima Coppi de cette édition, et Passo Rolle. 

Dernier écueil dans la course aux Fanta lauriers, ce week-end risque de donner pas mal de sueurs froides aux Fantamanagers encore en lice pour la victoire finale. À commencer par Giro LFC2, toujours leader mais à portée de fusil d’équipes qui sont loin d’être résignées. Team Spritz n’en a cure et se console largement avec le Prosecco et la double Fantabise. 


 

Le Bon Plan du jour

Esteban Chaves et Giovanni Carboni (3 Fantamillions tous les deux) méritent, sans conteste, le titre de super bon plan. Il ne s’en est d’ailleurs fallu que de très peu pour que le natif de Bogotá ne dépasse l’italien au meilleur coefficient de ce Giro. Sans cette quatrième place de Carboni, il est probable que l’étincelant sourire du colombien aurait été encore bien plus éclatant. Quoiqu’il en soit, avec respectivement 330 et 400 Fantapoints, ils se posent, l’un et l’autre, en incontournables de cette journée et de cette cuvée 2019.  

La Bonne Surprise du jour

Amaro Antunes (6 Fantamillions) semble, au fil des kilomètres qui défilent, prendre de plus en plus d’assurance sur les routes d’Italie où il est, avant tout venu, pour grandir. Le nouveau transfuge de la CCC et vainqueur du Tour de Malopolska, propulsé malgré lui co-leader d’une équipe qui n’en possède pas réellement un, est encore loin de faire lever les foules. Mais pour la première fois de ce Tour d'Italie, il a fait preuve d’un certain panache qui a presque failli payer. Avec les points récoltés en début de Giro et sa troisième place ce vendredi, Antunes parvient tout de même à arracher un rictus à quatre rêveuses Fantateams.  

Le Mauvais Plan du jour

Deux Fantateams n’avaient pas hésité à dépenser 16 Fantamillions pour Andrea Vendrame qui, jusque là, n’avait pas, à proprement parler, déchaîné les passions. À 24 ans, le dernier vainqueur du Tro-Bro Léon et du circuit de la Sarthe, réalise pourtant un début de saison plus que prometteur. Bien parti pour la victoire aujourd’hui, un saut de chaîne bien inopportun, à trois kilomètres de l’arrivée et en pleine bagarre, a brisé net son rêve de gagner sur ses terres. Cruel, terriblement cruel...!  Mais, rendons à César ce qui appartient à César, là où d’autres auraient baissé pavillon, l’italien à redoublé d’effort pour coiffer Antunes sur la ligne et finalement terminer deuxième. Amore infinito ! 

Commentaires