Première victoire pour la nouvelle pépite colombienne

Sergio Higuita a remporté la 18ème étape de la Vuelta en s’imposant en solitaire à Becerril de la Sierra. Le Colombien, parti en début d’étape avec un beau groupe d’attaquants, a résisté de justesse au retour des cadors qui se sont livrés une petite bataille dans les deux dernières ascensions. Une bataille lancée par Miguel Angel Lopez qui aura pour la première fois mis en difficulté Tadej Pogacar, mais n’aura pas fait craquer le maillot rouge Primoz Roglic. A moins d’une grande contre-performance, le Slovène semble avoir la Vuelta bien en main, alors qu’Alejandro Valverde a repris la deuxième place à son équipier Quintana. La bataille pour la troisième place sur le podium reste très ouverte puisque Quintana, Lopez et Pogacar se tiennent en 1’18.

La team Los Platanos réalise la grande performance de la Fantavuelta en marquant le score record de 730 points grâce à Higuita, Roglic, Valverde et Lopez. Les Braqueurs maintiennent quant à eux solidement les commandes du classement général.

Le bon plan du jour

A part Tadej Pogacar, les jeunes outsiders attendus au départ de la Vuelta n’avaient pas vraiment cassé la baraque. Sergio Higuita s’en sortait un peu mieux que certains de ses camarades mais il avait vite disparu du top-10 du général et n’avait pas réussi à mener à terme les multiples échappées dans lesquelles il s’était introduit. Dans la Sierra, le colombien de 22 ans a parfaitement joué le coup en s’extirpant du groupe d’attaquants au moment où les leaders ont commencé à se livrer bataille. Il a résisté de justesse et sauve la Vuelta d’une formation Education First jusque-là très malchanceuse.

 

Le mauvais plan du jour

Les jours se suivent et les mauvais plans semblent se répéter inlassablement. Poels, Chaves, Martinez, De la Cruz, De Gendt… ce sont un peu toujours les mêmes qui déçoivent. Notons alors que la 18ème étape a remis à sa place un des grands bénéficiaires de la folle étape de la veille, à savoir Wilco Kelderman. Le Néerlandais s’était hissé en 6ème position du classement général, à moins d'une minute de Lopez, mais il a vite déchanté en perdant près de 5 minutes sur le vainqueur du jour. Kelderman recule d’une place et devra se défendre face à un Carl Fréderik Hagen très pimpant ce jeudi. En attendant, son compteur reste bloqué à 192 points, moins que son équipier Niklas Arndt qui coutait 5 fois moins cher.