Lorsque GB – MG inventa les coureurs de classiques

Le vainqueur du Fantaclassics 2014 remportera un magnifique maillot vintage de l’équipe GB-MG Maglificio de 1992. Récompenser le roi des classiques par le maillot d’une équipe qui a fortement marqué l’histoire récente des courses d’un jour. Tout un symbole. 

Petit détour nostalgique dans les ninetees.

Offrir au vainqueur du Fantaclassics 2014 un maillot vintage, c’est normal et ça rentre dans l’esprit du jeu. Mais finalement, on sait bien que cette récompense matérielle n'est rien par rapport à l'honner que représente une victoire au Fantacycling. Par contre, ce prix nous offre une bonne occasion de faire un petit détour dans l’histoire récente du cyclisme pour aller chercher des souvenirs oubliés.

L’équipe GB-MG Maglificio nait en 1992 de la fusion de la team italienne Del Tongo-MG et la belge Tonton Tapis-GB de Roger De Vlaeminck. C’est le début de années ’90 et le cyclisme est en train de changer. Non seulement au niveau de la pharmacie qui accompagne le peloton, mais aussi au niveau de la stratégie, spécialisation et préparation des coureurs. L’époque des Fignon, Lemond, Moser ou Saronni, bref, celle de Cyril Guimard, est terminée. C’est le début de l’ère Indurain, le premier cycliste qui orientera sa préparation, ses objectifs ainsi que ceux de son équipe sur une seule course. Si certaines équipes se spécialisent dans les grands tours, d’autres comprennent qu’il y la place pour se spécialiser dans les courses d’un jour. C’est notamment le cas du jeune Patrick Lefevere, appelé en tant que directeur sportif pour accompagner la création de la nouvelle team GB-MG. Pour Lefevere, c’est un peu la première expérience au niveau mondial et il l’utilisera à merveille pour préparer son plan.

   

Le Roi Lion et le Roi de Flandres. Lorsque la diversité fait la force !

En 1992, la nouvelle team GB-MG Maglificio est composée de jeune coureurs, mais à posteriori, elle avait quand même de la gueule: Fabio Baldato, Franco Ballerini, Carlo Bomans, Franco Chioccioli, Mario Cipollini, le polonais Zenon Jaskula, Andrey Tchmil et le néo-pro Davide Rebellin. La première année est une année de transition, avec comme seules victoires importantes, celles remportées par Cipollini à Gand-Wevelgem et au Tour d’Italie. C’est l’année suivante, avec l’arrivée du jeune Johan Museeuw, que le groupe forgera sa vraie personnalité: celle de chausseur de courses d’un jour et plus particulièrement des classiques de printemps. En 1993, Museeuw remporte le Dwaars door Vlanderen et le Tour de Flandres, alors que Cipollini fait le bis à Wevelgem et gagne le GP de l’E3 et le GP de l’Escaut. Le Roi Lion décidera cependant de focaliser sa carrière sur les sprints massifs dans les étapes des grands tours. Il quitte la GB-MG pour Mercatone et ne reviendra plus gagner en Flandre pendant des années. Ce n’est que près de 10 ans plus tard, lors de son exceptionnelle saison 2002, que Super Mario reviendra sur les routes de ses débuts et remportera pour la troisième fois Gand-Wevelgem.

 

Est-ce que Kwiatwoski et Majka avaient le poster de Zenon Jaskula dans leur chambre après sa troisième place au Tour 1993?

Lefevere et les autres dirigeants de la GB-MG ne s’en soucient guère et poursuivent la construction d’une formation vouée essentiellement à remporter des classiques, en recrutant des coureurs comme Wilfried Peeters, Max Sciandri, Pascal Richard ou Rolf Sorensen. En 1994, Museeuw remporte Kuurne-Bruxelles-Kuurne et l’Amstel Gold Race, Carlo Bomans gagne le Dwaars door Vlanderen et Wilfried Peeters s’impose à Gand-Wevelgem.

Malgré ces succès, l’aventure de la team GB-MG Maglificio se termine cette année là. Le socle est solide, mais se divise: GB, Lefevere et Museeuw vont rejoindre la Mapei où ils continueront à gagner les courses sur pavés alors que MG trouvera d’autres sponsors, et avec Bartoli et Pascal Richard, remportera encore le Tour des Flandres en 1996 et Liège-Bastogne-Liège en 1996 et 1997.

L’expérience de la GB-MG Maglificio n’aura duré que trois ans. Mais cette courte période aura permis de construire les bases d’une formation spécialisée dans les classiques de printemps dont l’esprit se retrouve encore aujourd’hui dans l’armada Omega Pharma-Quick Step menée par le guru Lefevere.

 

Cipollini - Gand Wevelgem 1993

La Victoire de museeuw au Tour des Flandres - RTBF Archives

Commentaires

Ce maillot ne peut être

Portrait de Wieler
Ce maillot ne peut être remporté que par un cyclo ! Il n'y aurait pas moyen de l'emprunter pour l'arborer fièrement au "Ronde van Vlaanderen voor Wielertoeristen" ? ou un maillot "Fantacycling" ?