La revanche de Mads

Mads Pedersen a vite oublié l'Omloop Het Nieuwsblad catastrophique pour lui et son équipe, et pris sa revanche dimanche à Kuurne-Bruxelles-Kuurne, en s’imposant au sprint devant Anthony Turgis, Tom Pidcock et Matteo Trentin.

Au Fantaclassics, c’est la team Flandersfields qui fait la bonne opération du jour en s’imposant avec les quatre premiers du classement, alors que Flyindustman et Team 23 complètent le podium du jour.

Après un Omloop au scénario inédit, on s’attendait à un nouveau sprint dans les rues de Kuurne pour la deuxième course du week-end d’ouverture. Encore fallait-il voir si certains cadors n’allaient pas tenter d’imposer une course offensive et, en cas d’arrivée au sprint, qui allait être présent pour jouer la gagne. Malheureusement, le seul qui a tenté quelque chose a été Mathieu Van der Poel qui a attaqué à plus de 80 kilomètres de l’arrivée en compagnie de Jhonatan Narvaez pour revenir sur les attaquants de la première heure. Mais sans réel soutien et toujours sous contrôle d’un peloton de plus ne plus réduit, cette échappée s’est faite reprendre sous la flamme rouge pour donner lieu à un sprint final. Un sprint auquel n’ont pas participé des favoris de la veille comme Arnaud Démare, Alexandr Kristoff ou d’autres sprinters moins côtés, lâchés dans les difficultés de mi-parcours. Finalement, après avoir été bien lancé par son compère Jasper Stuyven, l’ancien champion du monde Mads Pedersen s’est facilement imposé devant Anthony Turgis et un Thomas Pidcock de plus en plus à l’aise parmi les pros. Matteo Trentin, Sonny Colbrelli, Greg Van Avermaet ou Nils Politt, terminent également dans le top-10. Il faut noter que les Deceunick Quick Step n'ont placé qu'un homme dans les 30 premières places, Bart Van Lerberghe, du rarement vu sur une classique.

La team Flandersfields a balayé la concurrence, en plaçant quatre hommes aux quatre premières places et s’impose en costaud devant Flyindustman et Team 23, alors que Raph de Vlaemink reste en tête du classement général devant un fantapeloton encore bien groupé.

Prochain rendez-vous, en Italie, samedi prochain, avec les Strade Bianche où on devrait retrouver certains des protagonistes de ce week-end, mais surtout, la première confrontation entre les trois hommes forts du peloton mondial : Woet Van Aert, Julian Alaphilippe et Mathieu Van der Poel. La saison des classiques est bel et bien lancée !