Daryl Impey, le plus fort des costauds à Brioude

Le sud-africain Daryl Impey a remporté l’étape du 14 juillet en devançant Tiesj Benoot dans un sprint à deux. Les deux coureurs s’étaient  s’extirpé du groupe des attaquants dans la dernière difficulté du jour. Un groupe d’attaquants qui s’était créé dès le début de l’étape et qui comptait des beauxs noms comme Stuyven, Naesen, Soler, Boasson Hagen, Tony Martin ou Nicolas Roche. Mais Impey et Benoot étaient les plus forts et sont disputés un sprint sans histoire. Pas de changements au classement général, puisque les leaders ont passé une journée relativement tranquille.

Au Fantatour, c’est l’équipe d’Al Italia! qui s’impose avec notamment Benoot, Roche, Ciccone et Pinot. L’info du jour c’est que la Team Bitoss Two cède la tête du classement général à RSCLTeam2.

Le bon plan du jour

14 juillet oblige, le prix du bon plan du jour revient au baroudeur français low-cost qui a réussi à s’insérer dans la bonne échappée et terminer à une honorable 12ème place : Romain Sicard. C’est sûr que si on aurait dit il y a dix ans qu’on allait encenser Romain Sicard pour une 12ème place d’étape juste parce qu’il ne vaut qu’un million au Fantour, on nous aurait traité de fou. Sicard venait en effet de remporter le Tour de l’Avenir et les championnats du monde espoirs en l’espace de quelques mois et était promis à un bel avenir. La vie en a voulu autrement et malgré tout, il offre aujourd’hui quelques points symboliques aux 86 fantateams qui n’ont visiblement pas oublié le grand espoir qu’il était.

 

La surprise du jour

On aurait parié que Tim Wellens allait prendre la poudre d’escampette dès le début de l’étape pour aller engranger des points du classement de la montagne. Surtout que son ami Thomas De Gendt avait droit à un jour de repos aujourd’hui. Mais Wellens a laissé Tiesj Benoot prendre l’échappée et a renoncé aux points qui auraient pu consolider son avance avant l’arrivée des vraies montagnes. Peut-être déjà un signe de fatigue ? Toujours est-il que pendant que l’Oreillette proposait de jouer à la loterie nationale, avec la deuxième place de Benoot, les Lotto-Soudal s’offrent un troisième podium d’étape consécutif, après Ewan vendredi et De Gendt samedi.

 

Le mauvais plan du jour

Cette étape de transition nous permet un peu de faire le point sur les leaders qui sont déjà sortis de la lutte pour le classement général. Après une première semaine très intense et agréable, certaines défaillances sont passées presque inaperçues, comme celle de Wilco Kelderman à la Planche des Belles Filles. Le Néerlandais a remis ça à Saint Etienne et se trouve très loin au général. Il ne s’est visiblement pas bien remis de sa blessure de début de saison. Dommage, pour 28 fantamillions il était tentant, mais nos fantamangers suivent visiblement bien l’actualité, puisqu’il n’avait été engagé que par 4 fantateams. Un autre grand perdant de la semaine est Vincenzo Nibali. Ses ambitions sur ce Tour n’étaient pas claires et après s’être défendu à la Planche des Belles Filles, le Requin de Messin a complètement craqué dans la dernière ascension de l’étape de Saint Etienne. Nouvel objectif, perdre le plus de temps possible avant les Pyrénées pour pouvoir jouer la victoire d’étape, mais aussi monter un peu en puissance, car le Nibali presque à l’arrêt samedi, ne gagnera pas d’étape dans cet état de forme, à moins de se trouver dans une échappé dans les Alpes en compagnie de Viviani et Groenewegen. L’autre victime de l’étape de samedi a été Michael Woods. Le Canadien a chuté et failli foutre en l’air le Tour de Geraint Thomas, mais c’est lui qui a finalement payé une note salée : 14 minutes de perdues et les rêves de top-10 qui s’envolent. Il faudra voir s’il aura la liberté de jouer sa carte personnelle ou s’il aura un rôle de soutien pour Rigoberto Uran.

Commentaires

86 fantamanagers sur Romain

Portrait de piticoujou
86 fantamanagers sur Romain Sicard ?... Respect. Juste pour partager: je viens de faire l'acquisition du "Pédale" de cette année. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, il s'agit du hors série annuel du magazine SoFoot qui paraît avant le Tour et qui est uniquement consacré au vélo. Cent pages de bonheur à déguster pendant tout l'été. Comme d'habitude, c'est rédigé sous le signe des 3 'H' (histoire, humain, humour). Le numéro de cette année est particulièrement réussi (il est disponible depuis cette semaine dans tous les bons kiosques, procurez-le vous, en voici le sommaire: https://www.sofoot.com/pedale-9-471116.html - magnifique interview-fleuve de Jalabert, reportage au bord des routes flamandes, plein de photos superbes, etc.). Romain Sicard, non mais quand même...