El Eterno Imbatido

Alejandro Valverde a remporté la septième étape de la Vuelta au terme d’un exceptionnel mano-à-mano entre les quatre hommes forts de la course. Le champion du monde a devancé Primoz Roglic, Miguel Angel Lopez et son meilleur ennemi Nario Quintana au Mas de la Costa. Majka, Ion Izaguirre, Pogacar, et Fabio Aru sont arrivés bien après le quatuor qui domine pour l’instant ce tour d’Espagne. Lopez reprend le maillot rouge et connait désormais ces adversaires qui se tiennent tous en 30 secondes.

La Team Will V remporte la fantaétape du jour avec une combinaison intéressante composée de Valverde, Roglic, Lopez, Chaves, Aru et Latour, alors que Hala Madrid #2 prend la tête du classement général.

Le bon plan du jour

La montée du Mas de la Costa convenait sur papier parfaitement à un grimpeur-puncheur comme Alejandro Valverde. Encore fallait-il s’accrocher aux meilleurs grimpeurs de cette Vuelta comme Lopez, Roglic et Quintana pour les bruler dans les derniers mètres de cette terrible ascension. Le champion du monde a failli lâcher prise à 2 kilomètres de l’arrivée, mais a tout donné pour rester dans les roues de ses adversaires et de son équipier Quintana. Désormais troisième du général, El Imbatido peut compter sur le contre-la-montre pour prendre du temps à des grimpeurs comme Lopez et Quintana et sur une équipe visiblement plus forte… si seulement elle pouvait mettre tout le monde derrière un même objectif. On peut aimer Valverde ou pas, mais on ne pourra pas nous en vouloir si aujourd’hui, on rêve que le champion du monde de presque 40 ans remporte son tour national !

 

Le mauvais plan du jour

Après l’hécatombe qui a renvoyé à la maison deux tiers de l’équipe, Daniel Martinez se trouvait soudainement avec de nouvelles responsabilités. D’autant plus qu’il était le seul Education First qui n’avait pas encore gouté le goudron espagnol. Mais le Colombien a raté le premier test en terminant 31ème à 6’30 du vainqueur du jour et recule à la 23ème place du général. Trop loin pour espérer remonter avec le contre-la-montre de mardi, il devra se glisser dans une bonne échappée pour sortir de l’anonymat et débloquer son compteur encore vierge.