Sam Bennet poursuit sur sa lancé

Enfin une étape pour sprinters à la Vuelta et une victoire d’une coureur qui ne lutte pas pour le classement général. En l’occurrence Sam Bennet, qui n’a pas raté le rendez-vous malgré une tentative de sprint très long de Jasper Philipsen qui a bien failli fonctionner. Après son excellent Tour de France, l’Irlandais continue de gagner et vise le maillot un deuxième maillot vert en l’espace de deux mois. Jakub Marezcko prend une belle troisième place devant Pascal Ackermann, trop isolé dans le final, surtout si on compare avec le travail toujours parfait des Deceuninck Quick Step. Pas de changements au classement général, même s’il faut noter l’abandon de Dani Martinez, toujours pas remis de sa chute lors de la première étape.

Les jours se suivent et se ressemblent pour An Geansai Darg qui s’impose cette fois en solitaire, avec la triplette magique Roglic-Martin-Carapaz complétée par Sam Bennett.

Le bon plan du jour

Il y avait beaucoup de curiosité pour ce premier sprint, notamment pour voir si les sprinters low-costs avaient quelque chose dans les mollets. On n’a pas été déçus, car ils ont tous fait un top-15. Le prix du meilleur rapport prix-efficacité revient au sprinter de la Lotto Soudal Gerben Thijssen. Le jeune belge termine 5ème du jour derrière des sprinters de classe internationale. Comme Stefano Oldani qui a fait des bons sprints au Giro, Thijssen confirme que les Lotto Soudal savent déceler les jeunes jet-men. Normal lorsqu’on a gagné des dizaines et dizaines de courses avec des McEwen, Greipel ou Evan. En attendant, il rapporte 45 points aux 8 fantateams qui ont dépensé 39 fois moins que pour Tibopino…

 

Le mauvais plan du tour

Après sa victoire au Dauphiné, certains se sont un peu trop emballé sur Daniel Martinez. Bon rouleur et capable de bien grimper, il avait pourtant toujours manque de régularité au cours de ses premières saisons parmi les professionnels, et n’a récolté que très peu de résultats importants. Cette année n’a pas été très différente, avec un victoire inattendue au Dauphinée, un Tour de France avec des hauts et des bas et une Vuelta où il termine au sol et perd beaucoup de temps dès la première étape. Martinez a finalement abandonné et n’aura offert aucune joie aux 59 fantateams qui espéraient le voir en blanc ou en rouge. Au moins, à 45 millions, il pourra être remplacé, pas comme Tibopino…

 

 

Derniers articles