Arnaud Démare, le retour

Arnaud Démare a remporté la 101ème édition de Milan-Turin en devançant au sprint de manière relativement aisée Caleb Ewan et l’homme en forme du moment, Woet Van Aert. Au SuperClassics, c’est la team Festina 86 qui remporte la course du jour alors que Guerin Proteam prend la tête du classement général.

La plus ancienne course italienne ressemblait cette année plus à une étape de plaine de grand tour qu’à une classique. Sans aucune difficulté pour attirer les sprinters en préparation de Milan-Sanremo, la course n’a offert aucune émotion avant les derniers kilomètres, lorsqu’une chute a coupé le peloton et exclu de la bagarre finale certains outsiders comme Kristoff, Marezcko, Moschetti ou Edmondson, tout en laissant certains sprinters sans équipiers. La Groupama – FDJ d’Arnaud Démare a alors pris les choses en main et leur leader a parfaitement finalisé le travail. Belle victoire, presque inattendue pour le Picard qui a réussi à gagner face aux meilleurs sprinters du peloton, ce qui était chose rare depuis quelques années. Parti trop tôt, Peter Sagan n’a pas tenu longtemps et doit se contenter d’une quatrième place sans histoire. Caleb Ewan a quant à lui été impuissant face à Démare pour sa première course depuis le lock-down, alors que dans les derniers mètres, Woet Van Aert est revenu comme un boulet de canon mais échoue finalement à la troisième place. Comme lors des Strade Bianche, Van Aert obtient un bien meilleur résultat que son rival historique Mathieu Van der Poel qui termine à une décevante 13ème place. Coté déception, on notera aussi la septième place d’un des grands favoris du jour, Fernando Gaviria, et la 19ème place de Sam Bennet, trop isolé dans le final. Mention spéciale pour Nacer Bouhanni qui obtient une encourageante 6ème place en vue de la Classicissima.

Coté Superclassics, la team Festina 86 remporte l’étape du jour grâce à Démare, Van Aert, Sagan, MVP et Olivier Naesen. Géoraid et Pauvy complètent le podium du jour aec respectivement 2 et 3 points de moins que le vainqueur. Changement au classement général où la team Guerin Proteam fait fructifier l’investissement en Peter Sagan pour prendre la tête. Les écarts ne sont pas encore importants. Le fantapeloton est groupé. Les premières échappées sont attendues à Sanremo.

Commentaires