Les notes du week-end italien

Ce deuxième week-end de classiques a permis de voir le premier affrontement entre Van der Poel, Van Aert et Alaphilippe, avec la victoire écrasante du champion néerlandais aux Strade Bianche, alors que la révélation belge Mauri Vansevenant remporte la course de consolation à Larciano. Voici le bulletin d’un beau week-end cycliste.

10 – Mathieu Van der Poel

Le petit-fils de Raymond Poulidor était non seulement le plus fort sur les Strade Bianche, mais il a surtout impressionné ses adversaires avec une prestation surhumaine. C’est lui qui fait exploser le groupe de 7 dans le dernier secteur des Tolfe, avant de faire une accélération stratosphérique dans les pentes à double pourcentage des rues de Sienne. La victoire de MVDP n’est pas une surprise, mais avoir atomisé un spécialiste comme Julian Alaphilippe dans la dernière montée, c’est un exploit qui en dit long sur le potentiel du gaillard. On aimerait juste voir le temps du KOM sur Strava de la Via Santa Caterina, car il a probablement été pulvérisé samedi…

 

9 – Julian Alaphilippe

Le champion du monde était là, pimpant comme dans les meilleurs jours, il comptait sur son kick pour mettre tout le monde d’accord dans la dernière montée, mais est tombé sur un adversaire trop fort. Une deuxième place frustrante, qui va probablement le pousser à se surpasser dans les prochaines courses. On ne demande pas mieux.

 

9 – Mauri Vansevenant

Nullement impressionné par ses compagnons d’attaque aux multiples victoires et podiums sur des grands tours et des Monuments, le jeune talent de la Deceuninck Quick Step a coiffé au sprint des vieux briscards comme Mollema, Landa et Quintana pour remporter sa première victoire chez les pros. Pour 1 million, le favori de fantabookmakers du jour s’annonce comme un des tous bons plans du Fantclassics. Et en attendant le retour de Remco Evenepoel, le nouveau crac du cyclisme belge s’appelle Mauri Vansevenant.

 

8.5 – Tom Pidcock

21 ans, professionnel depuis 1 mois, deuxième top-5 sur trois classiques, 500 points au compteur au Fantaclassics et le tout, pour la modique somme de 3 fantamillions. What else ?  

 

8 – Egan Bernal et Tadej Pogacar

Si le Colombien fait mieux que son adversaire Slovène en terminant troisième des Strade Bianche à la surprise générale, les deux jeunes coureurs méritent une ovation. Quel plaisir de voir les deux derniers vainqueurs du Tour lutter avec les meilleurs spécialistes des courses d’un jour dans une des plus belles classiques du calendrier. Un vrai régal. Merci et rendez-vous à Liège.

 

8 – Michael Gogl et Simon Clarke

Les deux surprises des Strade Bianche ? Pas vraiment, puisque ce n’est pas la première fois qu’ils entrent dans le top-10 de la course Toscane. Mais clairement, les bons plans du week-end, fantacyclistiquement parlant.

 

7.5 – Bauke Mollema, Mikel Landa et Nairo Quintana

Inspirés par les prestations de Bernal et Pogacar la veille, ces trois coureurs de grands tours ont fait exploser le GP Larciano dimanche et s’inclinent uniquement face à la jeunesse et fougue de Vansevenant. Ils rapportent surtout des points importants, notamment aux joueurs qui les ont pris à la Fantacup. Mention spéciale pour Mollema qui est le seul coureur à entrer dans les points lors des deux courses du week-end.

 

7 – Woet Van Aert

Il est le grand perdant de la première confrontation entre les trois cadors des courses d’un jour et pour la première fois de sa carrière, il n’est pas sur le podium des Strade Bianche. Mais pour une première course de la saison, il n’a pas démérité et on pouvait s’attendre à ce qu’il soit légèrement en dessous de ses adversaires. Van Aert a cependant montré qu’il a du caractère, en revenant d’abord sur le groupe de tête après une légère défaillance et en lâchant Pidcock, Pogacar et Gogl dans la Via Santa Caterina de Sienne pour prendre la quatrième place du jour. Et du caractère, il en aura besoin pour laver ce troisième affront consécutif subi par son éternel rival Van der Poel.

 

7 – Simon Carr, Gianni Vermeersch, Robert Power, Pets Vakoc, Pello Bilbao, Clement Venturini

On ne les attendait pas dans le top-20 des Strade Bianche. Ils y étaient. Chapeau.

 

6 – Jakob Fuglsang

Le danois se fait surprendre lorsque l’attaque décisive survient dans le secteur de Monte Sante Marie. Avec l’aide Wellens et Carr, il revient à 10 secondes du groupe de tête mais ne bouchera pas trou. Au final, une neuvième place qui ne peut être satisfaisante pour un coureur comme Fuglsang, mais les jambes sont là et tourneront encore mieux dans quelques semaines.

 

5 – Tim Wellens

Très agité et présent lorsque la course entre dans le vif du sujet, Tim Wellens disparait petit à petit des premières positions pour finalement se faire lâcher dans le groupe des poursuivants et terminer 13ème des Strade Bianche. Ce n’est pas une catastrophe, mais on voit mal comment il pourra faire mieux dans les prochaines courses.

 

4.5 – Greg Van Avermaet, Romain Bardet

Ces deux cadors sauvent vaguement leur week-end en prenant les dernières places du top-20 des Strade Bianche de samedi, mais ils ont subi la course et ne semblent pas prêts à jouer les premiers rôles dans les semaines qui viennent.

 

4 – Ivan Garcia Cortina, Stefan Kung, Valentin Madouas, Kasper Asgreen, Matiej Mohoric

Les possibles outsiders des Strade Bianche qui ont terminé à des places anonymes, loin derrière des coureurs bien moins cotés.

 

3.5 - Alberto Bettiol, Davide Formolo, Zdenek Stybar, Alejandro Valverde, Gianluca Brambilla

Pareil, sauf que ceux-ci ont été protagonistes des Strade Bianche dans le passé et peuvent donc être encore plus déçus.

 

Gran-Prix du Jury – Davide Rebellin

A presque 50 ans, il prend la 21ème place du GP Larciano. Un Ovni…

Commentaires

Un beau weekend de cyclisme!!

Portrait de patxi
Un beau weekend de cyclisme!! Avec son 7 Simon Carr mérite ses 100pts fantaclassiques... or la 11eme place sur les strades bianches a été attribué à Carretero qui lui a finit 97ème :)! Déjà que Ballerini avait fait le filou pour aller chercher la 17eme place et quelques points... ouf il a été démasqué!

sorry Patxi... quand on a le

Portrait de Alain
sorry Patxi... quand on a le panache de prendre Simon Carr, on mérite bcp mieux... c'est corrigé! sinon oui un beau weekend de vélo, mention spéciale au malchanceux quinn simmons qui aurait ss doute mérité mieux aussi... mais dans ce cas carretero n'y est pour rien :)

Davide Rebellin court encore

Portrait de piticoujou
Davide Rebellin court encore ?... La grosse nouvelle du weekend ! :-) Bon, quelques commentaires sur le site. Toujours le même souci: ça rame - ça dépend peut-être du navigateur (chez moi c'est Chrome), mais ça rame pour passer d'un écran à l'autre. A part ça, j'ai noté que les fiches équipes permettaient d'accéder à d'autres fenêtres, pour voir les points fantaleague par exemple. Très bien, ça. D'une façon générale l'ergonomie s'est améliorée. Et surtout, je souligne le retour de la belle photo liée à la course du jour sur la page d'accueil - ça, c'est priceless, ça fait pro et c'est tellement agréable, ça met direct dans l'ambiance. Bon point également - à maintenir: l'alimentation de nouveau régulière du fil info, avec les liens twitter par exemple... Bravo pour tous ces efforts.

salut mon Coujou... merci

Portrait de Alain
salut mon Coujou... merci pour les retours... concernant la rapidité, j'ai en effet dû opérer qq changements et ça s'en ressent oui... je vais regarder ça et espérons retrouver une belle pointe de vitesse pour la Via Roma...

https://www.cyclingweekly.com

Portrait de Git4n
https://www.cyclingweekly.com/news/racing/strade-bianche-strava-times-obliterated-as-mathieu-van-der-poel-takes-final-25km-kom-492748?utm_campaign=socialflow&utm_medium=social&utm_source=twitter.com

ou il est expliqué les temps

Portrait de Git4n
ou il est expliqué les temps et les efforts....wva qui signe un 25 derniers km 2 min + rapide que l année passée quand il gagne ....et le 2e plus rapide de l histoire derrière le temps affolant de VDP. Ca relativise sa contre perf pour sa course de reprise.