Carapaz d’or, Papoute 974 Fanta-champion

Richard Carapaz est devenu champion olympique en s’imposant en solitaire après avoir lâché dans les derniers kilomètres son compagnon d’attaque Brandon McNulty. Superman Wout Van Aert remporte le sprint pour la deuxième place devant Tadej Pogacar.

L’épreuve individuelle de course sur route des JO a été moins spectaculaire que prévu. La chaleur et le terrible Mikuna Pass ont bloqué toute tentative de faire exploser la course avant la difficulté décisive, mis à part une timide attaque de Nibali, Evenepoel et Dunbar à 50 kilomètres de l’arrivée. Le Mikuna Pass a donc été le théâtre de la grande bagarre entre favoris, même si c’est surtout une élimination par l’arrière qui a eu lieu, avec des craquages plus ou moins rapides de Valverde, Ciccone, Nibali, Evenepoel, Higuita, Kelderman ou Roglic. Ils n’étaient plus que 12 dans la descente du Mikuna Pass, et c’est là que Brandon McNulty a saisi le bon moment pour placer une belle attaque. Seul Richard Carapaz a compris que ça pouvait être le bon coup et a suivi l’Américain, alors que les autres se sont regardés et ont surtout laissé le poids de la poursuite sur les épaules de Van Aert. L’écart est monté à 50 secondes et lorsque les poursuivants se sont organisés en donnant quelques relais à Van Aert pour revenir à 15 secondes à l’entrée du circuit final, Carapaz a profité d’un faux plat montant pour fausser compagnie au courageux et malheureux McNulty. Van Aert a réglé le groupe avec un boyau d’avance sur Pogacar, récoltant une nouvelle médaille d’argent comme maigre consolation. Suivent dans l’ordre, Mollema, Woods, McNulty, Gaudu et Uran. L’Equatorien a été le plus malin, mais a aussi montré qu’il est sorti en grande forme du Tour de France. D’ailleurs dans le top-10 final, seuls Adam Yates et Max Schachmann, respectivement 9eme et 10eme n’ont pas participé à la Grande Boucle.

La fanta-medaille d’or est quant à elle revenue à Papoute 974 qui s’impose grâce à Carapaz, Pogacar, McNulty, Uran et Almeida. Personne n’ayant misé sur le trio Carapaz-Van Aert-Pogacar, Papoute a pu contrôler la concurrence pour s’imposer avec 200 points d’avance sur Gagge Team qui a placé 6 coureurs dans les points (Carapaz, Pogacar, Gaudu, Bettiol, Dan Martin et Moscon) mais à des places moins intéressantes. Les crampes qui ont fait sauter Bettiol du groupe de tête alors que l’Italien faisait très bonne impression, ont coûté très cher à Gagge Team qui doit se contenter de la médaille d’argent. L’équipe Y’a Tokyo au tel! monte sur la troisième marche du podium avec une équipe similaire, sauf que Majka replaçait Bettiol. 

On notera aussi que grâce à Carapaz et Mollema, Furupu prend la tête de la Fantacup, avec une belle marge d’avance sur le nouveau deuxième Gribouille&co.

Prochain rendez-vous, la Vuelta qui démarre le 14 août. En attendant, bons JO à tous.

Commentaires

Bravo à Pspoute pour cette

Portrait de furupu
Bravo à Pspoute pour cette victoire de prestige et gloire éternelle à Carapaz ! Cela dit la FantaCup est loin d’être dans la poche, surtout si Richard fête un peu trop son titre...

Bravo les champions! De mon

Portrait de Alain
Bravo les champions! De mon côté, je suis de retour et les points fantaleague sont maintenant mis à jour à la fois pour le Tour et les Jeux Olympiques... A très vite pour la Vuelta sous le cagnard...

Derniers articles