Le joli solo d’Alberto Bettiol!

À voir la joie avec laquelle Bettiol a franchi en solide et solitaire vainqueur la ligne d’arrivée ce jeudi à Stradella, nul doute que l’ancien lauréat du Tour de Flandres savourait ce succès mérité. Membre de l’échappée de 23 coureurs à qui le peloton a très vite donné son aval, l’italien s'est défait de Rémi Cavagna, bien parti en contre à 25 kilomètres de l’arrivée, pour aller s’adjuger en costaud la dernière véritable étape pour les baroudeurs. Simone Consoni règle facilement le sprint pour la deuxième place juste devant le vaillant Nicolas Roche, troisième. Au FantaGiro toujours dominé par Rabo 2021, avec Bettiol et Roche, entre autres, PM1 empoche l’étape devant Furupu et Gnocchi.

Le bon plan

Le choix de prendre Alberto Bettiol, 6 Fantamillions, pouvait paraître évident tant le coureur a du talent. Mais depuis son somptueux printemps 2019, le flandrien d’adoption souffle plutôt le froid que le chaud et, après une discrète année 2020 et une décevante campagne de classiques en ce début d’année, Alberto avait sans doute à cœur de montrer qu’on pouvait encore compter sur lui. C’est ce qu’il fait avec brio depuis le début de ce Tour d’Italie, en abattant un énorme travail pour son leader, Hugh Carthy, et en jouant sa carte personnelle quand le profil d’étape le permet. Le coup n’était pas passé loin lors de la troisième étape mais cette victoire le récompense à juste titre et salue son retour au premier plan. Bravo Maestro !

Le mauvais plan

La question de l’abandon de Remco Evenepoel ne s’est finalement pas posée bien longtemps et le jeune belge actait assez logiquement, dès hier soir, son retour au plat pays. Pour Giulio Ciccone, également pris dans la chute fatale à Remco, l’étonnement était par contre de mise. Pourtant partant au départ ce matin, mais malade et fiévreux, il renoncera au dernier moment. Dommage, car avec Damiano Caruso, c’était la belle surprise de ce Giro et, peut-être que sans les efforts consentis pour revenir dans le peloton hier, il aurait pu éviter de finalement sombrer comme il l’a fait et tenir son rang face aux ténors. L’occasion était belle et, avec, en plus, un Nibali en lieutenant de luxe, espérons que les regrets ne soient pas trop éternels.

La question du jour

Il reste deux étapes de montagne et un contre-la-montre avant l’arrivée à Milan. Sur le papier, les choses paraissent assez claires mais, coutumier des improbables retournements de situations, quel scénario nous réserve encore le toujours surprenant Tour d’Italie cette année ?

Commentaires

Hôtel du fantateam Giro de

Portrait de piticoujou
Hôtel du fantateam Giro de Conduite, mercredi soir: "Bon, Remco, pas grave, laisse tomber et repose-toi... tu valais 40 fantamillions, donc je fais rentrer ton remplaçant à 22 fantamillions, il va bien nous gratter quelques points en montagne, là... Giulio, rapplique ! Giulio ?? T'es où Giulio ?..." (gros moment de solitude)

Merci Eddy pour cette jolie

Portrait de furupu
Merci Eddy pour cette jolie synthèse des infos concernant la tappa 18, mais il manque le scoop du jour : Matthmic, alias Rabo 2021, a cédé le fauteuil de leader qu'il occupait depuis le week-end d'ouverture de la saison à Achille, alias Attaque de Marlou. Je complète le podium de façon très provisoire. Mais de quoi parle-t-on ? De la fantacup bien sûr, la compétition qui intéresse tellement personne qu'elle n'attribue pas de points pour la fantaleague !

Oh oui qu’elle m’intéresse la

Portrait de El Diablo
Oh oui qu’elle m’intéresse la Fantacup, mais c’est une très longue course d’usure, c’est pas encore le moment de prendre du vent et je compte bien rester caler dans la roue de Furupu, Piquouz et Pierre Rolland encore quelque temps.

Derniers articles

FantaOlympics, faites vos jeux!

22 juil 2021 - 8:19am
11

Le sacre de Pogacar et Ayre

19 juil 2021 - 5:13pm
13

Wout Van Aert pile à l’heure !

18 juil 2021 - 8:59am
2