Kristoff, contre toute attente

Alexandr Kristoff est le premier maillot jaune du Tour de France 2020. Le colosse norvégien a remporté la première étape au sprint à la surprise générale devant un encore plus surprenant Mads Pedersen et le bon plan Cees Bol. Pas de Ewan, Bennett, Sagan, Viviani ou Nizzolo sur le podium au terme du premier sprint du Tour. L’étape a aussi été marqué par la forte pluie et les chutes qui ont déjà obligé trois coureurs d’abandonner la course.
Au Fantatour, c’est l’équipe Mercury20 qui l’emporte au photofinish devant Jojo Sprint. Deux des rares équipes à avoir encore cru en l’éternel Kristoff.

Le bon plan du jour

En allant chercher deux points en haut de la côte de Rimiez, Fabian Grellier a endossé le premier maillot à pois du Tour. Ca lui permet surtout d’être le premier coureur à 1 fantamillion à rapporter quelques points. A ce prix là, il y avait des coureurs probablement plus tentants, mais il y avait quand même marqué ATTENTION, COUREUR LOW COST AVEC POSSIBILITE DE PRIX DU COMBATIF OU MAILLOT A POIS LE PREMIER JOUR sur la fiche de Fabien Grellier.

 

Le mauvais plan du tour

Caleb Ewan ayant raté son rendez-vous avec le maillot jaune, la journée des Lotto-Soudal n’était déjà pas une réussite. Lorsque John Degenkolb est arrivé hors délais, les hommes de John Lelange ont commencé à se dire que ce Tour ne commençait vraiment pas bien. Après, les examens ont montré que Philippe Gilbert avait une fracture de la rotule et qu’il doit aussi abandonner la Grande Boucle. Et là, c’est carrément devenu une journée de merde…

 

La question du jour

Les routes sont dangereuses, le peloton propose de s’auto-neutraliser pour éviter un carnage, une équipe n’est pas d’accord et décide d’attaquer, son leader se prend une belle gamelle trois virages plus tard. Est-ce qu’on pouvait faire mieux que ça pour gagner le prix du ridicule ?

 

Commentaires

Derniers articles