Vuelta 2020, le sacre de Roglic et de SO6 Mika

La saison 2020 s’est terminée ce dimanche dans les rues de Madrid avec la dernière étape de la Vuelta remportée à la photofinish par Pascal Ackermann devant Sam Bennett. On le savait depuis la veille, Primoz Roglic a doublé son succès de l’année dernière et chassé les démons du samedi noir qui lui tournaient autour depuis la Planche des Belles Filles. Après les calculs finaux, les manifestations inattendues où l’on scandait des slogans incompréhensibles, du genre « Stop the count !» ou « Count every point ! », le verdict est tombé : la Fantavuelta 2020 est remporté par la team SO6 Mika devant Bjorn Borg et Piquouz. Voici les conclusions de la dernière épreuve d’une saison intense et éprouvante.

Un sprint final aux multiples rebondissements 

Comme la course proprement dite, indécise jusqu’au dernier jour, la Fantavuelta 2020 a également été une des compétitions les plus serrées de l’histoire de Fantacycling.com. Avec un groupe de leaders très rapprochés jusqu’aux derniers jours, la victoire finale s’est jouée pour quelques secondes lors de l’étape de samedi. Car ceux qui savent utiliser une calculette avaient déjà compris que même les résultats les plus improbables lors du dernier sprint à Madrid n’allaient pas enlever la victoire de la Fantavuelta 2020 à SO6 Mika. Une victoire tactiquement parfaite, c’est le moins que l’on puisse dire. Alors que Mitrogoal et An Geansai Dearg s’épuisaient dans leur mano à mano depuis plusieurs jours, alors que Bjorn Borg lançait son sprint en pleine confiance avec la victoire de Cort Nielsen vendredi, suivi de près par le fanta-champion du monde Piquouz, SO6 Mika gardait ses énergies pour la grande bataille de samedi. Et alors que personne ne l’avait vu venir, c’est lors de l’avant-dernière étape qu’il a lancé ses flèches David Gaudu et David De la Cruz qui sont non seulement allés prendre des points de l’étape, mais aussi des places dans le top-10 du classement général. Certains avaient compris dès la première étape que Rolgic, Carapaz et Mas allaient former la bonne triplette de cette Fantavuelta, mais encore fallait-il la compléter avec les bons lieutenants et coureurs low-cost. Le choix de miser sur David Gaudu et le discret David De la Cruz, mais aussi sur des sprinters comme Marezcko et Manzin s’est avéré payante pour Mika Sagan qui remporte son premier grand succès fantacycliste. Une victoire plus que méritée, puisque ce n’était pas facile de placer 5 coureurs dans le top-10 du général dans une course aussi imprévisible que cette Vuelta.

Avec Rolgic, Carapaz, Mas, Soler et Cort Nielsen, Bjorn Borg doit se contenter de la deuxième place. Les grands regrets du tennisman du fantapeloton sont surement d’avoir dépensé 12 millions pour des coureurs rentrés bredouille comme Jefferson Cepeda, Hector Saez, Michael Schwarzmann et Ivan Sosa, même s’il aurait fallu faire un sans-faute sur les coureurs low-cost pour récupérer les 500 points de retard sur SO6 Mika.

Quant au Fanta-champion du monde Piquouz, il a longtemps espéré pouvoir lancer ses jet-men dans le sprint final, mais il n’a finalement rien pu faire d’autre que défendre sa place sur le podium. Avec Alex Arenburu comme joker de luxe et des sprinters rentables comme Marezko, Cort Nielsen et Kanter, Piquouz avait finement joué le coup, mais malheureusement, le sprinter-puncheur d’Astana a été une des déceptions de cette Vuelta et ne rapporte que 120 points pour un investissement de 26 millions.

Après, il n'y a rien à dire, avec un maillot Banesto, un maillot de champion d'Espagne et un maillot arc-en-ciel, ce podium final de la Fantavuelta a de la gueule.

Une Fantavuelta aux valeurs contrastées

La Vuelta est le grand tour où il est toujours difficile de prévoir quel leader sera en forme et motivé au bon moment et qui part en Espagne par obligation ou pour sauver sans y croire une saison ratée. En cette année particulière, les choix étaient encore plus difficiles, et avec un parcours prévoyant trois étapes de montagne dans les premiers jours, on a vite vu qui allait être rentable ou pas. Ce n’est donc pas un hasard si Primoz Roglic a battu le record du nombre de points obtenus sur un grand tour, détenu par Vincenzo Nibali depuis le Tour 2014. Richard Carapaz a quant à lui prouvé qu’après sa victoire inattendue au Giro 2019, il est loin d'être un bidon et pourra encore divertir les spectateurs avec son panache et ses qualités de grimpeur. Hugh Carthy a été la grand surprise de cette Vuelta et, âgé de 26 ans, il sera un des coureurs à suivre dans les prochaines saisons, alors que Dan Martin a enfin réussi une compétition fantacycliste après de nombreuses campagnes décevantes. Enfin, malgré une tactique d’équipe toujours aussi douteuse, Enric Mas a réédité les bonnes prestations du Tour et remporte haut la main le maillot blanc du meilleur jeune tout en obtenant un deuxième top-5 sur un grand tour dans la même saison. Derrière ces cadors, certains électrons libres comme David Gaudu, Tim Wellens, Guillaume Martin, Marc Soler, Felix Grossschartner, Woet Poels ou Michael Woods ont sauvé les meubles grâce à des belles prestations sur certaines étapes, mais après, c’est simplement l’hécatombe. Des expériences catastrophiques de Dani Martinez, Thibaut Pinot, Tom Dumoulin, Chris Froome ou des prestations anonymes ou presque des Valverde, Nieve, Bagioli, Formolo, Vlasov ou Chaves, en passant par les investissement peu rentables dans les sprinters comme Bennet ou Ackermann, de nombreux fanatamanagers ont bien raté leurs pronostics.  Au final, en comptant les nombreux coureurs low-costs assez performants, il y avait moyen de faire une belle équipe sur cette Vuelta. La top fantateam aurait obtenu 13.526 points et était la suivante :

Primoz Roglic – 60 fantamillions – 4514 points

Richard Carapaz – 56 fantamillions – 3216 points

Daniel Martin – 24 fantamillions – 2083 points

Hugh Carthy – 21 fantamillions – 1756 points

David Gaudu – 13 fantamillions – 787 points

Tim Wellens – 18 fantamillions – 595 points

Magnus Cort Nielsen – 5 fantamillions – 245 points

Max Kanter – 1 fantamillion – 185 points

Gerben Thijssen – 1 fantamillion – 145 points

Un concours du Prono du Jour au résultat inédit

Pendant que les fantateams se livraient le sprint final, le concours du Prono du Jour était tout aussi tendu, avec Furupu et MAMI1309 à égalité de points pendant les derniers jours. Malgré plusieurs tentatives d’attaques, les deux leaders n’ont pas réussi à se départager, même pas lors de la dernière étape où deux pronostiques sur Sam Bennett ont définitivement scellé l’égalité entre les deux joueurs. Ils remportent donc le concours à deux. Pour le prix, on s’arrangera.  

Furupu vainqueur de la Fantaleague

Il n’avait pas l’habitude de lever les bras sur la ligne d’arrivée, mais à force de persévérance et de places d’honneurs, Furupu remporte logiquement la Fantaleague 2020 avec 7 points d’avance sur Gudule et 10 sur Tutto Bene. Une victoire acquise certes grâce à sa deuxième place au SuperClassics et troisième au FantaMundial, mais surtout grâce à une impressionnante régularité au Prono du Jour : 6ème au Tour, 7ème au SuperClassics, 1er à la Vuelta. Ces performances tout terrain ont donc permis au fantamanager du soleil levant d’entrer enfin dans le palmarès fantacycliste sur la plus haute marche du podium. Bravo.

Une trêve plus courte que d’habitude

On ne va pas cacher une réalité évidente, cette saison 2020 concentrée en trois mois a permis d’avoir une bouffé d’air frais dans un contexte pourri, mais a aussi été éprouvante et ont a un peu frôlé la saturation. La bonne nouvelle, c’est que la trêve hivernale sera plus courte que d’habitude, même si les premières courses australiennes ont déjà été annulées. L’autre bonne nouvelle, c’est qu’on pourra enfin souffler et penser à autre chose que le vélo. Car il faut dire qu’après trois mois de courses sans interruptions, une petite pause n’est pas de refus et bénéfique à notre santé mentale. S’il s’agissait de notre activité principale, on fermerait boutique et s’envolerait en vacances pendant un mois, mais demain c’est lundi et on retourne au boulot… Enfin, c’est télétravail, bon, on pourra regarder le cyclisme en arrière fond… A non, la saison est finie… dommage, vivement que ça recommence.

Commentaires

Bravo au vainqueur et à ses

Bravo au vainqueur So6 et à ses deux dauphins, Bjorn et Piquouz. Bravo également à Furupu enfin couronné et aux deux lauréats du prono. Et comme chaque année, bravo et merci à Tutto et El Diablo, vous êtes au top les gars ! Comme dit si bien Lucho, cette pause va faire du bien, on était pas loin de la saturation là... On espère que l'année prochaine soit moins confuse, encore plus prolifique et diablement fantacyclique.

yes, merci Lucho merci Eddy,

Portrait de Alain
yes, merci Lucho merci Eddy, merci à tutti :) on se sent un peu comme Roglic qui aurait fait les classiques, les cdm et les 3 grands tours d'affilée... un Roglic bien crâmé qui, entouré d'une équipe de rêve, a néanmoins la force d'un dernier sprint to the line...^^ Bravo à Mika Sagan pour cette première victoire mais déjà 29e au All Time Ranking... Bravo Furupu, tu vas en avoir des maillots vintages à la fin de cette belle saison, speciale dédicace à Romokami, le prince du Prono du jour qui signe 3 3e places sur les 3 grands tours de la saison... A très vite...!

Merci les amis (c'est curieux

Portrait de furupu
Merci les amis (c'est curieux car on ne se connait pas, je ne sais rien de vous et pourtant je vous considère comme des amis - fin de la parenthèse sentimentale) ! Des années que je tourne autour et vous m'offrez deux (j'arrondis à l'unité supérieure) victoires d'un coup, décidément cette étrange année fantacycliste aura été étrange jusqu'au bout...J'ai bien envie de remercier la terre entière, mais je vais faire court : merci à toute la bande de Fantacycling, dans cette épériode désolante, vous devriez être reconnus d'utilité publique et d'intérêt thérapeutique majeur, et merci à MAM13009, l'inconnu de Marseille pour avoir manœuvré si subtilement durant le sprint final. Et pour finir, un special hug à Gudule, mon nouvel ami Landais et redoutable adversaire, à l'année prochaine pour la belle. Adishatz à tous comme on dit à Narrosse et prenez bien soin de vous ! PS Il me faut bien une nouvelle effigie pour célébrer ce moment glorieux : Muskar II, roi de Syldavie remplace ce brave Général Alcazar, parce que pour une fois, l'objectif est atteint.

Juste un grand merci aux

Portrait de gudule
Juste un grand merci aux organisateurs de ce jeu, vous avez été monstrueux pendant cette "saison de trois mois" (comptes rendus, mise à jour points, amélioration du site...). Vous nous permettez à tous de vivre notre passion de façon encore plus intense. Même si la pause va faire du bien... on sait tous qu'au bout de deux semaines on sera déjà en manque de cyclisme (deux ans sans paris roubaix c'est dur!). Croisons les doigts pour que l'année prochaine soit à peu près normale. Bravo aux derniers vainqueurs de la vuelta! Furupu, autant j'ai été très heureux de remporter le SuperClassic (Merlier est d'office dans mon équipe 2021 quelque soit son prix pour le remercier!), autant je suis presque aussi heureux de ta double victoire sur cette fin de saison (saison à la Roglic, grosse déception d'abord puis tu remportes la vuelta et liège pour te rattraper)! Du coup je me contente volontier de cette deuxième place Fantaleague 2020! Adishatz et à très vite

Bravo aux vainqueurs de cette

Portrait de piticoujou
Bravo aux vainqueurs de cette fantavuelta 2020, toutes catégories confondues - mention spéciale à l'époustouflant score cumulé des 2 teams de Mika Sagan, mais aussi de patxi (une vraie Raymond Poulidor Experience, pour le coup :-). Furupu au top de l'année 2020, juste récompense de la régularité, c'est amplement mérité. Et chapeau bas aux organisateurs et animateurs du site, pas facile de cumuler tant de fantacompétitions en même temps - bravo Eddy, Lucho et Alain. Hâte de retrouver tout le monde dans 3 mois...

Derniers articles