Les derniers verdicts sont tombés

Avec le Tour de Lombardie et Paris-Tours, le week-end qui vient de s’écouler marque plus ou moins la fin de la saison cycliste. Les derniers verdicts de la saison fantacycliste sont également tombés ce week-end, avec les victoires de Furupu au Pronos d’automne, d’Il Diablo à la Fantacup et de Randy Savage à la Fantaleague.

Furupu, assure la victoire à l’Autumn Classics

En étant un des rares à avoir misé sur Pogacar samedi, Furupu avait pris une belle option sur la victoire finale du Prono du Jour de l’Autumn classics. Il a logiquement joué la sécurité en misant sur Jasper Stuyven à Paris-Tour et remporte le concours avec 250 points d’avance sur Véloceron et 320 sur Randy Savage. Furupu a surtout été constant pendant tout le concours, il n’a pas spécialement deviné beaucoup de vainqueurs de classiques, mais ses poulains étaient souvent placés, ce qui lui a petit-à-petit permis de grimper au classement. L’art du Prono du jour, c’est de faire moins d’erreurs que les autres, ce qui est loin d’être facile, même lorsque les courses ne présentent que 2-3 grands favoris, comme ce fut le cas dans la plupart des semi-classiques de cet automne.   

Il Diablo, roi de la Fantacup

Furupu nous dira s’il aurait échangé sa victoire au Prono du Jour et le maillot Carrera qu’il a remporté, contre un succès à la Fantacup qui lui tenait tellement à cœur. Mais le fantamanager du soleil levant doit se contenter de la troisième place, derrière le grand vainqueur Il Diablo et son dauphin Bockteam.

Cette première édition de la Fantacup a donc été remportée par El Diablo avec une très large avance. Ce vétéran du fantacyclisme était quelque peu absent des top-10 des compétitions depuis un certain temps et a donc trouvé le concours qui lui a permis de revenir au plus haut niveau. Comme la plupart des autres équipes, il avait évidemment misé sur les cadors comme Alaphilippe, Roglic, Pogacar, Van Aert et Van der Poel. Il a cru au retour de Bernal et prévu l’éclosion de Pidcock. Mais il a surtout renoncé aux sprinters et n’a pas dépensé beaucoup d’argent pour les coureurs de classiques, à part Peter Sagan qui malgré une saison anonyme, rapporte des points importants. Ce choix lui a permis d’engager une série de leaders de grands tours de seconde catégorie, comme Vlasov, Adam Yates et Enric Mas qui l’ont propulsé en tête du classement au terme d’une Vuelta qui pouvait difficilement mieux tourner pour le diable. Il Diablo a serré les fesses lors des classiques d’automne, mais quelques bonnes prestations de Remco Evenepoel et résultats diversifié et insignifiants dans la plupart des classiques, lui ont permis d’assurer le succès final. On notera aussi les bons investissements low costs comme Tobias Foss et Nils Politt et on mettra les erreurs de vieillesse comme Jungels, Froome ou Buchmann sur le compte du manque de préparation et de rythme lors de la création des équipes en février…

Bockteam prend la deuxième place de la Fantacup et peut nourrir quelques regrets. Bockus avait en effet renoncé à Mathieu Van der Poel et les points du petit fils de Poupou manquent cruellement au compteur de l’équipe. Car en misant sur Mark Cavendish, Jasper Stuyven et Joao Almeida, Bockus avait obtenu des points que très peu d’autres équipes pouvaient faire valoir. Mais les  118 fantamillions investis dans des coureurs décevants cette année comme Hirschi, Pedersen ou Kristoff, ont constitué un handicap trop important pour lutter pour la victoire.

Furupu termine donc sur la troisième marche du podium de la Fantacup. Il avait profité de la bonne saison et de la victoire olympique de Carapaz et d’une certaine renaissance de Sep Vanmarcke, mais paie aussi les mauvaises prestations des spécialistes des courses d’un jour comme Benoot ou Hirschi, trop peu rentables sur toute une saison. Un beau podium pour un Furupu qui a été omniprésent tout au long de l’année.

 

Randy Savage patron de la Fantaleague  

Le classement de la Fantaleague était serré avant le dernier concours de la saison, mais la victoire au sprint de Randy Savage, n’est qu’une demi-surprise, vu les CV du gaillard dans les Pronos du Jour. Véritable spécialiste de l’épreuve, Randy Savage a d’ailleurs essentiellement construit sa victoire à la Fantaleague 2021 avec les points obtenus aux Pronos du jour. Vainqueur du concours lors des classiques de printemps, troisième au Giro et des classiques d’automne, Randy Savage obtient le prix de la régularité pour la deuxième fois, après son succès en 2018. Bravo !

Commentaires

Bravo Furupu pour ta victoire

Portrait de patxi
Bravo Furupu pour ta victoire et ton podium à la Fantacup, belle saison pour toi :)! El Diablo victoire facile et bien méritée pour toi pour cette première édition de la Fantacup, chapeau! Quant à Randy Savage j'avoue que quand les pronos apparaissent tu es le premier prono que je vais regarder pour voir si j'ai bien misé ou pas... car tu es vraiment hyper régulier et constant donc très belle victoire à la Fantaleague! Enfin merci à toute l'équipe Fantacycling, toujours un énorme plaisir de jouer/lire/discuter sur ce site avec vous tous. Bonne trêve hivernal et à l'année prochaine :)

Merci a l'équipe Fantacycling

Portrait de veloceron
Merci a l'équipe Fantacycling pour l'organisation de ce jeu, on a passé une belle été et un automne très amusant avec les classiques. J'ai espéré de gagner le pronos jusqu'au Tour de Lombardie, mais la deuxième place n'est pas mal (malheureusement sans maillot!). Bravo a Furupu pour sa victoire e pour sa saison! On se reverra l'année prochaine... sera un plaisir compéter encore avec patxi, vinokourov, Randy Savage, El Diablo, e tous les autres qui ont gagné pendant ce année

Bravo aux vainqueurs, à

Portrait de El Diablo
Bravo aux vainqueurs, à Furupu et son maillot Carrera, le plus beau de tous... à Randy Savage pour son incroyable maîtrise de l'art du Prono du Jour. Très content de cette victoire à la Fantacup, j'ai même cru que Bob Jungels allait m'apporter quelques points à Paris-Tours, il lui a manqué 200 mètres... mais ma satisfaction a été de courte durée, puisque j'ai réalisé que c'est la trêve, le pire moment de l'année. Merci à tous pour la participation et l'organisation, on se retrouve au printemps!

D'ailleurs, une idée pour les

Portrait de El Diablo
D'ailleurs, une idée pour les organisateurs: installer dès maintenant un count-down des jours qui manquent à l'Omloop 2022, ça permettra à Fantacycling.com d'être le site le plus visité de la cyclo-sphère en hiver...

Oui merci à tous pour cette

Portrait de Alain
Oui merci à tous pour cette belle saison, aux expérimentés comme le duo furupu-randy toujours aussi cannibalesque, les montées en puissance de Patxi, de Vino, Papoute974 ou d'our frank, ou encore le beau retour "du diable vauvert" d'il Diablo sur la compète la plus commentée de l'année :D Mais aussi et surtout des nouveaux venus qui se sont déjà fait un nom, comme toi Veloceron, Flyindustman vainqueur du fantaclassics, Jpgag vainqueur de la Vuelta ou encore fifth notre nouveau champion du monde!

Merci les z'amis pour ces

Portrait de furupu
Merci les z'amis pour toutes ces gentillesses. Inutile de répondre à ta question Lucho car tu as déjà deviné ma réponse. La Fantacup est à mes yeux la compétition Fantacycliste la plus belle (malgré son jeune âge) car elle récompense le manager le plus clairvoyant du Fantapeloton sur l'année entière et je me réjouis que notre ami commun El Diablo, un des doyens de notre assemblée, inscrive le premier son nom au palmarès de la benjamine des épreuves. Sincèrement, je me demande si je ne suis pas plus heureux de figurer sur le podium de la première Fantacup que de cette victoire à l'Autumn Classics. L'AC fut un sprint, 11 courses seulement en à peine trois semaines, où mon principal fait d'armes sera d'avoir deviné que Pogi était un immense champion (tu parles d'un scoop) ayant caché son jeu jusqu'à la Lombardie. Gagner le prestigieux maillot d'IlDiablo (l'autre, le premier du nom) pour si peu de mérite, cherchez l'imposteur... Alors que la Fantacup fut une odyssée de 91 courses visitant tous les lieux saints du calendrier cycliste, des pavés du Ronde aux feuilles mortes de Lombardie. Maintenant que le rideau est tombé, il est temps de rendre hommage aux principaux animateurs de ce marathon, qui ont occupé un temps le podium virtuel : Rabo2021 qui fit un numéro à la Remco lors des Classiques de Printemps avec son équipe composée exclusivement de classicmen à la suite d'une lecture du règlement effectuée au sprint (très peu Remco ça), Attaque de Marlou sur le podium des Classiques à la fin du Giro (où ElDiablo pointe déjà son nez), Pius35 qui mena la course de Milan aux Champs-Elysés, Gribouille qui fêta dans la joie le titre olympique de Carapaz, Randy Savage et TuttoBene qui durent y croire après la Vuelta jusqu'à ce que Bockus lance son sprint derrière Lucifer déjà intouchable, m'emmenant dans sa roue. Et si j'apprécie autant d'avoir conservé une petite place sur le podium, c'est qu'elle a tenu à un fil : 28 points seulement (sur 48 000, soit un écart de 0,05%) de plus que Beeblebrox (dont l'équipe se nomme Pijot), moins que le demi-boyau qui sépara Duclos-Lassalle de Ballerini à Roubaix en 1993. Fil qui a bien failli se rompre à la dernière seconde, à cause de l'ultime carte de Beeblebrox : Bob Jungels, qui sur l'année entière n'est apparu à l'écran que dans le final de Paris-Tours. Figurez-vous qu'il était dans le peloton de 16 coureurs qui arrivèrent pour la 5ème place. Il aurait suffi qu'il termine au pire au 18ème rang de la course pour Beeblebrox empoche 30 points et m'éjecte du podium... Hélas pour lui, les dieux du Fantacyclisme étaient hors de forme hier et ce pauvre Jungels prit la dernière place du sprint, soit la 21ème de la course. J'imagine la déception de Beeblebrox, la vie Fantacycliste est parfois (souvent) cruelle ! Mais en vrai, Lucho, ma plus grande joie, c'est d'être le capitaine de la micro-ligue familiale des "Amis de Philippe Gaumont" (composée de Randy Savage, Vinokourov et moi), pour la saison exceptionnelle que nous avons vécue, grâce à vous tous, joueurs passionnés et organisateurs infatigables. Merci encore.

la trève sera longue.. d'ici

Portrait de Alain
merci furupu, de la passion comme la tienne on en redemande, ca fait bien plaisir...la trève sera longue.. d'ici là n'hésitez pas à nous donner vos souhaits et suggestions...

Un immense merci à tous les

Un immense merci à tous les organisateurs pour cette passionnante (et haletante) saison, avec l'innovation de la Fantacup qui fut un très bon fil rouge, plein de rebondissements (très bien relatés par furupu : quelle mémoire en plus de la vision cycliste !) et on en redemande déjà ! Des articles toujours meilleurs les uns que les autres, bref une vraie réussite ! Un grand bravo aussi à tous les gagnants des différentes compétitions et pronos (mention également à Randy et El Diablo pour la régularité !) A l'année prochaine après une trêve hivernale qui va paraître bien longue sans le Fantapeloton...

Tous ces remerciements, ça

Tous ces remerciements, ça fait chaud au cœur. A mon tour de vous remercier pour votre participation active, la saison fut un plaisir. Merci Furupu d'avoir pris la relève pour raconter ce qui se passait à la Fantacup, il n'est pas toujours facile pour nous de tout relater avec des courses dans la course qui peuvent nous échapper. Comme ce sprint au photofinish pour la troisième place entre Piojot et Furupu. D'ailleurs, pour la petite histoire, Bob Jungels a tenté d'anticiper le sprint pour la cinquième place en faisant le "coup du finisseur pour les places d'honneurs". Un coup que lui avait probablement appris Philippe Gilbert, à l'époque où ils étaient équipiers chez Quick Step et que Terpstra et Stybar remportaient des classiques alors que Philou rapportait un paquet de points au fantalcassics en prenant des places d'honneur sans faire trop d'effort, à part une attaque du groupe des battus dans le dernier kilomètre. Sauf que la ligne droite finale était trop longue pour Jungels, qui s'est planté et fait reprendre par le groupe à 200 mètres de l'arrivée, d'où la dernière place du groupe lors du sprint. A quoi cela tient... sans cette amitié francophone au sein du Wolfpack , Jungels serait peut-être resté au chaud dans le groupe pour sprinter pour une dixième place...

Quel bonheur de regagner la

Quel bonheur de regagner la Fantaleague! Je suis sur un petit nuage... tellement content que j'ai decide de vous raconter les grands moments de l'annee pour moi: - le premier prono de l'annee a l'Omloop... j'avais eu la bonne idee de surfer sur la forme de Ballerini; - le prono du Scheldeprijs quand j'avais joue completement dans le coaltar juste apres mon premier vaccin Covid et je m'etais imagine que ca finirait pas par un sprint... ma belle avance avait fondu, merci AstraZeneca; - Liege et la bonne idee de parier sur un petit coureur slovene pour doubler tout le monde sur la derniere course et remporter le jeu du prono - la 1ere victoire de Nizzolo sur une etape du Giro apres tant d'annees a essayer! d'autant plus content pour lui que ca me rapportait le bonus des 4 vainqueurs et m'installait en tete du jeu du prono du Giro - le CLM final du Giro... depasse par Our Frank dans les derniers jours, j'en etais reduit a tenter un improbable coup de poker et jouer Cavagna contre Ganna... Ganna creve et je me mets a y croire... jusqu'au dernier virage de Cavagna - un Tour bien terne pour moi, sauve par une belle victoire d'etape sous le chateau de Fougeres avec mon equipe B... merci Cavendish. Sinon toujours aussi bon ce petit gars slovene. - le bonheur de voir mon chouchou Carapaz celui qui m'avait fait gagner le Giro 2018 remporter l'or olympique - une vuelta frustrante pour moi mais des bonus avec Alberto Dainese et surtout mon bonus prefere, celui des 9 scoreurs que je score a 2 jours de la fin quand le barbu Quinn Simmons se glisse dans l'echappee - un championnat du monde magnifique ou je crois a l'exploit jusqu'a 30 kilometres du final quand Alaphilippe attaque et que Mohoric lache les roues... alors que je nous imaginais Mohoric et moi parader ensemble en arc-en-ciel - et enfin ce concours d'automne sur steroides... quitte a passer pour un heretique moi j'ai trouve ca super Paris-Roubaix au mois d'octobre... je vous propose d'ecrire une lettre ouverte a Heinz Verbruggen pour proposer de changer la date definitivement - et finalement l'apotheose du week-end dernier... vraiment un bon petit coureur ce Tadej Pogacar. Je vais peut-etre le rejouer l'annee prochaine. Merci a vous tous pour ces emotions fortes! Ca va etre long jusqu'a fevrier. Fantacycling nr 1 website in the world.

Derniers articles

Les derniers verdicts sont tombés

11 oct 2021 - 8:14am
10

Ohh Sonny !!

3 oct 2021 - 10:48pm
14

Acte II, Alaf le Flandrien

27 sep 2021 - 9:32am
5